Marchés

Carrefour veut accélérer le référencement des PME dans ses magasins

|

A l’occasion de la troisième édition du salon Carrefour des PME et de l’Innovation, qui s’est tenue le 4 juin, à Rungis, en partenariat avec le FEEF, Carrefour a annoncé vouloir accélérer le développement des référencements des PME dans ses magasins et encourager l’innovation.

Noël Prioux, directeur exécutif de Carrefour France, qui veut accélérer le référencement des PME dans ses magasins.
Noël Prioux, directeur exécutif de Carrefour France, qui veut accélérer le référencement des PME dans ses magasins.© Sylvie Humbert

Environ 450 PME et TPE alimentaires et non alimentaires s’étaient donné rendez-vous à l’occasion de la 3ème édition du salon Carrefour des PME et de l’Innovation, en partenariat avec la FEEF, le 4 juin à Rungis. Objectif pour les directeurs de magasins et les équipes achats : enrichir l’offre de produits des PME et TPE françaises dans les linéaires des magasins Carrefour, tant au niveau local que national. « Cette année, nous comptons 25 % d’exposants supplémentaires que l’édition 2014 », se félicite Philippe Bernard, le Monsieur PME de Carrefour.

5 000 PME référencées

Depuis 3 ans, Carrefour a fait du chemin. En 2012, l’enseigne comptait 25 000 produits issus de ces entreprises et aujourd’hui, elle en recense 60 000, provenant d’un tissu de 5 000 PME et TPE. « En 2014, ces entreprises ont enregistré un chiffre d’affaires en progression de 9 % chez Carrefour, qui s’est accompagné de créations d’emplois. Une situation non négligeable dans le contexte actuel. C’est la concrétisation de notre discours », indique Noël Prioux, directeur exécutif de Carrefour France.

Le kit innovation

Outre leur seul aspect du référencement, Carrefour pousse les industriels à innover. L’enseigne organise même un Trophée de l’Innovation, qui récompensera, à l’issue du salon, 8 nouveautés produits sur 60 après un vote de 50 consommateurs de Carrefour et des équipes commerciales de l’enseigne. Pour proposer une offre différente des autres distributeurs, «Nous donnons des clés à ces industriels afin qu’ils puissent investir sur certains marchés d’opportunité à l’instar du bio, de la nutrition infantile, où il est possible d’apporter de la valeur avec de la typicité française», ajoute Noël Prioux. Pour les accompagner dans ce sens, le distributeur va proposer «un kit innovation» à ses PME partenaires. Le concept est simple: les sociétés investissent et peuvent bénéficier du soutien et de l’expertise des équipes Carrefour qui les aident à la mise en œuvre de leur projet.

Mutualiser les forces des PME

Pour développer au mieux cette offre et la rendre visible par les consommateurs, Carrefour s’emploie à mettre en place des signalétiques importantes en magasins: des meubles avec le nom des régions, du cross-merchandising, des doubles implantations… Mais il engage également les industriels à nouer des partenariats entre eux avec par exemple une animation commune sur un même secteur, ou sur la mutualisation des forces de vente à l’instar des sociétés Méo sur le café et du confiseur Verquin (Les Têtes Brûlées). Par ailleurs, Carrefour veut également déployer cette offre sur le e-commerce et les sites locaux Carrefour et moi. «Le digital est un moyen pour une PME de s’exprimer et de raconter son histoire au-delà du catalogue et du packaging», explique Noël Prioux. Une initiative qui devait être finalisée d’ici à fin 2015.

Miser sur l’export

Et le développement de ces PME ne s’arrête pas aux frontières françaises. Déjà, le distributeur s’intéresse à les exporter. « En 2014 par exemple, 16 PME ont référencé 100 produits dans des magasins Carrefour en Pologne », confie Philippe Bernard.

Des initiatives globales qui ont poussé le distributeur à déposer un dossier de candidature pour bénéficier du Label Relation Fournisseur Responsable, lancé en novembre sous l’impulsion des ministres Stéphane Le Foll et Emmanuel Macron.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter