Carrefour veut mettre "de l’humain et du physique" dans son offre e-commerce

|

VIDÉOINTERVIEWINTERVIEW David Schwarz, directeur e-commerce non alimentaire de Carrefour depuis 1 an, veut développer l’enseigne sur le commerce digital, déjà bien occupé par les pure-players comme Amazon, CDiscount et autres. Pour cela, il s’inspire des enseignes anglo-saxonnes et veut mettre de l’humain et du physique au cœur de l’offre.

David Schwarz dévoile les grandes lignes directrices du futur de l’offre non alimentaire sur le site e-commerce de Carrefour. Dans une interview accordée à DGTV, il explique comment il s’inspire de ses homologues américains comme Wal-Mart et britanniques pour déployer une offre totalement cross-canal. Il rappelle quelques fondamentaux évident, mais "qui méritent d’être rappelés" comme la possibilité de retrouver en ligne toute l’offre des produits Carrefour. Mais aussi de pouvoir commander en ligne et retirer en magasin ou achetez en magasin et se faire livrer chez soi: "Nous sommes en pleine relance du site, et les clients s’attendent à cette fluidité."

Par ailleurs, David Schwarz explique comment il veut instiguer la "Carrefour Touch" dans le futur site de l’enseigne: "Nous allons jouer sur notre marque propre et nos collections. Mais aussi Jouer sur la convivialité et le côté marchand, humain. Nous allons mettre cet aspect humain et physique dans notre magasin en ligne. Ce qui n’est pas gagné pour tous nos concurrents !"

L'interview intégrale de David Schwarz:

Ingénieur de formation, David Schwarz est passé par la fonction publique puis a attrapé le "virus du commerce". Après quelques années chez PPR, il a occupé des fonctions e-commerce chez Redcats puis dirigé le e-commerce et les achats des 3 Suisses avant d’arriver chez Carrefour.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message