Carrefour veut se séparer de 100 magasins Dia

|

Une partie des magasins Dia ne correspond pas au plan de transformation de l’enseigne. Carrefour a annoncé aux partenaires sociaux son projet de cession de 100 magasins, sur les 750 qu’il possède.

100 magasins Dia France sont mis en vente par Carrefour sur les 750 du parc.
100 magasins Dia France sont mis en vente par Carrefour sur les 750 du parc.

Après la reprise de Dia France effectuée l’an dernier, et une analyse du parc de magasins, Carrefour a décidé d’en mettre en vente 100 sur les 750 qu’il possède. Ces points de vente "ne sont pas adaptés aux zones de chalandise ou concurentielle", selon le distributeur, et ne sont en conséquence pas éligibles au plan de transformation de Dia.Ce plan, qui s’étend jusqu’à la fin 2016, va voir les magasins Dia abandonner leur positionnement discount et leur enseigne pour être transformés en Carrefour City, Contact ou Market.

Ce projet de cession vient d’être annoncé aux partenaires sociaux. Selon le syndicat FO, les principales régions concernées "sont l'Est (32 magasins en Rhin-Rhône) et le grand Ouest (23 points de vente en Centre-Ouest, 19 dans le Nord-Ouest). L’Île-de-France et le Sud-Est, qui intéressaient davantage Carrefour, sont dans l'ensemble épargnés". Cyril Boulay, délégué syndical central FO pour Erteco (Dia) a indiqué à LSA que ces 100 magasins "sont estimés comme non rentables par Carrefour, qui s'est basé sur les 7 derniers exercices".

Restent 650 magasins à transformer en France

La vente des magasins concernés à d’éventuels candidats est ouverte jusqu’à la fin du plan de transformation. A l’issue de cette échéance, faute de repreneurs, ces magasins seraient alors fermés. Carrefour précise que dans cette éventualité, des solutions de reclassement interne dans d’autres enseignes du groupe seraient proposées aux salariés.

En tout état de cause, la voilure de Dia se réduit régulièrement. Sur les 813 magasins rachetés par Carrefour en 2014, 56 avaient d’abord du être cédés pour répondre aux conditions de l’Autorité de la concurrence. S’ajoutent donc ces 100 magasins en vente, ce qui laisse au final 642 magasins à transformer. Le premier a avoir été converti est le Dia de Biarritz, qui a basculé en Carrefour Contact à la mi avril.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter