Carte interactive : les 178 magasins qui pourraient ne plus avoir le droit d'ouvrir le dimanche

|

LÉGISLATION - LOISTRAVAIL DOMINICAL Les 178 magasins de bricolage qui ouvrent le dimanche seront fixés sur leur sort le 14 février, le Conseil d'Etat saisi par les syndicats devant statuer sur cette autorisation accordée par décret le 31 décembre. LSA vous dévoile en exclusivité une carte de France interactive sur laquelle sont situées les grandes surfaces de bricolage en question qui ouvrent depuis un mois et demi.

carte interactive bricolage
carte interactive bricolage© LSA - Margot Ziegler et Céline Ribes

C’est le 14 février que le Conseil d’Etat doit se prononcer sur l’ouverture dominicale accordée au secteur du bricolage grâce à un décret qui n’est pas passé inaperçu, malgré la date de sa publication le 31 décembre 2013. Ce dernier, en autorisant temporairement tous les magasins de bricolage de France (2000 selon la Fédération des magasins de bricolage) à ouvrir le dimanche, a suivi les recommandations du rapport rendu par Jean-Paul Bailly, ex-pdg de la Poste, au gouvernement. Pris rapidement, ce décret permettait aussi de mettre fin aux inégalités dans le secteur du bricolage, entre Bricorama, considéré comme un « petit » acteur du secteur, et les autres « grands », comme Leroy-Merlin et Castorama. Et ce, jusqu’à ce qu’une nouvelle loi sur l’ouverture dominicale soit votée d’ici dix-huit mois. Furieux de ce décret, quatre syndicats ont donc déposé un recours devant l'une des plus hautes juridictions françaises, le Conseil d'Etat. Au final, ce sont 178 magasins qui sont concernés par l’ouverture le dimanche comme le montre notre carte interactive ci-dessous. Cela permet de se rendre compte de leur emplacement  géographique, les trois quarts étant situés en Ile-de-France et le quart restant en province.

Ces ouvertures ne se font pas sans contreparties. Après deux semaines de négociations au ministère du Travail, syndicats et patronat ont signé un accord sur les garanties pour ces travailleurs du dimanche dans les magasins de bricolage. Patrick Ertz, président de la Fédération CFTC du commerce, s’en félicite: "Nous allons apposer notre signature au texte. Nous avons obtenu une garantie sur le très strict respect de la liste des magasins concernés par une ouverture le dimanche, il y en a 178. De plus, pour les salariés qui travaillent en fin de semaine nous avons eu la garantie d'actions de formation, notamment en matière de sécurité et d'adaptation au poste de travail et la priorité pour eux d'un emploi en semaine s'ils le souhaitent".

Volontariat avec la garantie d’un droit de refus et la possibilité de changer d’avis avec un préavis d’un mois, doublement au minimum de la rémunération, attribution d’un repos compensateur s doublement au minimum de la rémunération, attribution d’un repos compensateur complété par la création d’un crédit temps supplémentaire, qui octroie entre une demi-journée et 1,5 jours de repos complémentaire à l’année selon le nombre de dimanches travaillés, garantie de douze dimanches non travaillés par an pour tous les salariés, autant de mesures qui ont permis de satisfaire les syndicats… sauf la CGT et F.O qui n’ont pas signé. "Nous nous félicitons de cet accord", a déclaré dans un communiqué la Fédération des magasins de bricolage (FMB). Michel Sapin, ministre du Travail, y est allé aussi de son couplet: "Le dialogue social sera au cœur du futur nouveau cadre législatif relatif au repos dominical et ses exceptions qui sera présenté d’ici à la fin de l’année". De quoi éclairer notre lanterne.

Le recours devant  le Conseil d'Etat pourrait tout bouleverser. S’il  est accepté, il aurait un effet suspensif. Les 200 magasins de bricolage concernés ne pourraient plus alors ouvrir le dimanche, ce qui ne manquerait pas de relancer le débat. "Nous n'avons pas été consultés par le gouvernement avant ce décret, déplore Eric Scherrer, président du SECI-Unsa. Or, moralement, pour nous, c'est inacceptable d'autoriser des entreprises en infraction à ouvrir le dimanche. Nous voulons mettre le gouvernement devant ses responsabilités ». Réponse le 14 février.

Nb: cliquer sur la carte et retrouvez les informations détaillées sur tous les magasins qui ouvrent le dimanche.  

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message