Cash Converters se dédouble pour grandir [spécial salon Franchise Expo]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Cash Converters entend profiter du dynamisme du marché de l’occasion, pour se développer. A la fois en périphérie des grandes villes mais aussi, via son format City, dans les centres-villes.

Cash Converters dispose de 130 magasins en France, et quelque 800 dans le monde.
Cash Converters dispose de 130 magasins en France, et quelque 800 dans le monde.© Cash Converters

Toute la franchise

Toute la franchise

Plus de 1800 concepts éprouvés vous attendent

créez votre entreprise

Encore 400 villes éligibles au concept… Toutes ne verront évidemment pas fleurir un Cash Converters de sitôt mais le potentiel est là. Et l’enseigne entend bien profiter du dynamisme du secteur de l’occasion – un marché global de près de 6 milliards d’euros environ – pour faire entendre sa petite musique. « Nous ouvrirons entre 10 et 15 magasins en 2017 », explique Anthony Salomon, responsable du développement de l’enseigne, qui compte à ce jour 130 points de vente en France et 800 dans le monde.

Format City

L’enseigne dispose, pour grandir, de deux concepts. Le « classique », sur 200 à 600 m², est taillé pour les périphéries des villes, et concerne environ 60% du parc. Il permet aux franchisés installés d’atteindre en moyenne 1 million ou 1,2 million d’euros de chiffre d’affaires. L’autre format, baptisé Cash Converters City, est comme son nom l’indique voué aux centres-villes, sur 60 à 120 m² de surface de vente. A la clé, 500.000 à 600.000 euros de chiffre d’affaires annuel.  

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA