Casino affiche des résultats 2016 solides

|

Le groupe Casino présente ce mardi 7 mars à Paris des résultats annuels pour l’année 2016 qui ressortent en progression. Les ventes consolidées progressent de près de 6% et le résultat opérationnel de près de 4% tiré par le redressement de la France. En effet, si le chiffre d’affaires ne progresse que légèrement en France (+ 0,3 % en comparable et de + 0,8 % en organique), la rentabilité opérationnelle bondit de 25% hors immobilier.

Jean-Charles Naouri, Président-Directeur Général du Groupe Casino.
Jean-Charles Naouri, Président-Directeur Général du Groupe Casino.

Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe Casino publié ce mardi 7 mars au matin atteint 36,0 Mds€ soit, en progression de + 5,7 % en organique.

En France, la croissance s’établit à + 0,8 % en organique avec un gain de part de marché de + 0,1 pt précise le groupe dans son communiqué avant de détailler les performances par enseignes. "Géant réalise une excellente performance en alimentaire (ventes comparables à + 2,7 %) et poursuit la rationalisation de son offre non-alimentaire en réduisant ses surfaces dédiées, conduisant à une baisse de - 1,6 % des surfaces de ventes totales. Leader Price accélère son développement en franchise. Franprix poursuit le déploiement du concept Mandarine et les Supermarchés Casino développent avec succès un modèle plus qualitatif. Monoprix réalise une bonne performance sur l’année et poursuit son expansion dynamique. » Au sein du segment E-commerce, le volume d’affaires (GMV) de Cdiscount progresse de façon "satisfaisante" souligne Casino : + 13,6 % en comparable en 2016 soutenu par "la bonne performance de la marketplace".

L’amérique latine continue d’afficher une forte croissance avec une progression en organique de + 11,4 %(2) sur l’année, tirée, explique le communiqué « par le développement soutenu du cash & carry, le succès des plans de relance des hypermarchés au Brésil et le maintien de bonnes performances en Colombie, Argentine et Uruguay. 

Forte croissance du résultat opérationnel courant en France

Mais c’est surtout de côté du résultat opérationnel courant (ROC) que se situent les plus fortes progressions. Le ROC du groupe progresse de + 3,8 % et + 8,4 % à taux de change et s’établit à 1 034 M€ en 2016 contre 997 M€ en 2015, reflétant explique le communiqué "le succès des plans de relance commerciale en France". Le ROC de la France s’établit à 508 M€ (contre 337 M€ en 2015) dont 421 M€ hors activité de promotion immobilière. "Cette forte croissance est le reflet d’une bonne performance opérationnelle chez Monoprix, Franprix et les Supermarchés Casino. En 2016, Leader Price renoue avec la rentabilité et l’enseigne Géant réduit fortement ses pertes. Le ROC de promotion immobilière s’élève à 87 M€ contre 167 M€ en 2015."

En Amérique latine en revanche, le ROC des activités de distribution alimentaire (538 M€) s’inscrit en retrait de - 23,0 % sur l’année (- 16,5 % à taux de change constant). Au Brésil, la rentabilité est impactée par la nouvelle politique commerciale chez Extra et par le contexte macro-économique. Ce segment affiche une marge opérationnelle courante de + 3,5 %. Le ROC du E-commerce enfin s’établit à - 11 M€ à fin 2016. La rentabilité de Cdiscount se redresse fortement par rapport à 2015, tirée par le développement de la marketplace.

 

Jean Charles Naouri satisfait

Le résultat net part du groupe est en très forte hausse à 2 679 M€ lié aux plus-values de cession de l’Asie, le résultat net normalisé part du groupe atteint lui 341 M€. Enfin la dette financière est en forte  réduction à 3 367 M€ contre 6 073 M€. La Dette financière nette de Casino en France hors Cdiscount(3) au 31 décembre 2016 s’établit à 3 200 M€, en forte réduction (vs 6 081 M€ au 31 décembre 2015). En incluant la trésorerie de Cdiscount celle-ci ressort à 3 032 M€. Le ratio de Dette financière nette sur EBITDA des activités poursuivies ressort en forte amélioration à 2,0x contre 2,6x(4) en 2015.

Jean-Charles Naouri, Président-Directeur Général du Groupe Casino indique qu’"En 2016, Casino a simplifié son organisation et s’est fortement désendetté. Le Groupe a atteint ses objectifs en France avec un redressement confirmé de sa rentabilité, une forte génération de cash-flow libre et une réduction de sa dette nette. Il se fixe comme objectif de continuer à faire progresser son activité et ses résultats en 2017. Il continuera à s’adapter aux tendances nouvelles de consommation en développant les formats les plus porteurs, premium, discount, proximité et e-commerce."

Perspectives 2017

Enfin côté perspectives, en 2017, le groupe annonce vouloir poursuivre ses priorités. "Les principaux objectifs du Groupe en 2017 sont les suivants : une amélioration du ratio de DFN / EBITDA  En France, Casino vise une croissance de l’ordre de 15 % du résultat opérationnel courant en distribution alimentaire et anticipe une contribution de ses activités de Promotion immobilière de l’ordre de 60 M€  Le Groupe s’attend par ailleurs à une progression d’au moins 10 % de son résultat opérationnel courant consolidé, aux conditions de change actuelles."

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter