Marchés

Casino affûte ses hypermarchés

|

La branche hypers du groupe stéphanois a fait sienne la maxime de Lavoisier « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». Après avoir revisité une soixantaine d'hypers, dans le cadre du projet Alcudia qui a consisté à réattribuer une partie des surfaces aux galeries de sa filiale Mercialys, Casino a procédé à une revue de détail des rayons de ses grands formats. Selon le Figaro, Géant Casino a passé en revue les linéaires de ses 130 hypers. Conséquence du projet ADS 2 - pour « allocation des surfaces 2 » -, 6 à 8 % des linéaires changeront d'affectation, comme 1 000 articles de marques nationales ont disparu en un an.

Ce ménage est, certes, dû à la revue de détail des rayons, mais aussi à la poussée sans précédent des marques propres. Selon nos informations, à fin septembre, la part de marché des MDD a progressé de 4,7 points en valeur, et atteint 38,3 % du CA alimentaire des Géant, d'après TNS Worldpanel. Seul Simply Market, en pleine refonte, fait mieux - ou pire ? - avec un gain de 5,2 points (à 34 %). On comprend mieux pourquoi les ventes des deux enseignes reculent !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter