Casino: bénéfice semestriel en repli et objectifs 2014 confirmés

|
Groupe Casino

Casino a annoncé mardi un bénéfice net en baisse de 8,9% au premier semestre, à 176 millions d'euros, pénalisé par des effets de changes, mais le groupe de grande distribution français maintient ses objectifs 2014.

Retraitées des changes, les ventes semestrielles progressent de 5,8%. Le groupe a confirmé viser, sur l'ensemble de l'année, un retour à une croissance organique positive du chiffre d'affaires et la poursuite de la progression organique de son résultat opérationnel courant, sans toutefois donner de prévisions chiffrées.

Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre, déjà publié, recule de 1,3% (+6,5% hors change), à 11,93 milliards. Sur le semestre, les ventes s'établissent à 24,24 milliards d'euros, en hausse de 0,4% en publié, et de 6% hors effets de change et de périmètre.

Le résultat opérationnel courant semestriel se replie de 9,2% en publié, à 880 millions d'euros, mais progresse fortement (+13,3%) en organique. La marge opérationnelle reste stable à +3,8%, grâce notamment à l'international.

Si les ventes françaises se redressent de 3,49% en publié (-2,3% en organique du fait d'un effet de périmètre) sur le semestre, à 9,247 milliards d'euros, le résultat opérationnel courant pâtit de la baisse des prix entamée par le groupe, principalement chez Leader Price, indique le communiqué. Le ROC français de Casino s'établit ainsi à 165 millions d'euros, en baisse organique de 18,9%.

"Chez (Géant) Casino, les plans d'efficacité opérationnelle compensent les investissements prix. Monoprix et Franprix maintiennent des marges solides", est-il toutefois ajouté.

A l'international, les changes continuent de peser, mais la rentabilité augmente en organique. Le résultat opérationnel courant progresse ainsi hors effet des changes de 21,6% sur les six premiers mois de l'année.

Les activités de e-commerce, dont le groupe envisage une cotation séparée en Bourse sur le marché américain, voient leur volume d'affaires augmenter fortement aussi bien chez CDiscount (+24%) que chez Nova Pontocom (filiale brésilienne, +44%) sur le semestre. Leur résultat opérationnel courant affiche toutefois une perte de 8,7 millions d'euros.

Sur le deuxième semestre, Casino indique vouloir "devenir un acteur majeur du e-commerce non-alimentaire".

Il compte également accelérer son expansion en proximité et déployer des enseignes discount tout en renforcant d'autre part son positionnement sur les formats premium.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter