Casino concrétise son magasin virtuel

|

On connaissait le « cube », voici le « panneau »... Casino a testé, à Lyon, son système de magasin virtuel. Une initiative qui permet de comparer l'ensemble des technologies, NFC, QR-Code et reconnaissance d'images.

A défaut d'être pionnier en matière de magasin virtuel, Casino réussit malgré tout à faire preuve d'originalité. D'originalités au pluriel même, ce qui s'avère plutôt une bonne surprise. Car à venir avec une proposition de point de vente virtuel, trois semaines après Carrefour, sur le même site de Lyon Part-Dieu, il y avait de quoi avoir un peu peur... Casino parvient donc à se démarquer. Dans la forme, d'abord, et dans le fond, surtout.

Pendant cinq jours, du 23 au 27 octobre, Casino a installé cinq panneaux regroupant 200 produits sur le parvis de la gare Part-Dieu, à Lyon, ainsi qu'un mur de 20 mètres en entrée de métro. C'est la première différenciation : quand ses devanciers européens Delhaize et Carrefour avaient imaginé un cube organisé par familles de produits, Casino avance avec une présentation thématique : soirée de filles, apéro entre potes, dîner en amoureux, dîner en famille et dîner d'ailleurs. Une manière de suggérer des idées menus : voilà qui semble plus malin que la simple reprise du modèle magasin.

 

Tranquillité d'esprit

La réalisation, intelligente sur le parvis, est moins convaincante dans le métro. Les cinq thématiques rassemblées dans un seul et même panneau long de 20 mètres, coincé en bout de couloir, apparaissent moins attirantes. Sans parler, d'ailleurs, d'un autre problème majeur rencontré dans ce couloir souterrain : pas de 3G ici, ou alors par intermittence. De l'« Edge », au mieux, ce qui n'est guère idéal pour qui veut faire du « commerce sur mobile ». À ce propos, il faudra bien un jour aussi s'atteler à ces problèmes de connexion 3G ou wi-fi en magasins lorsque l'on voudra - et il le faudra bien - arriver à du « web to store », soit un système permettant de relayer, dans le point de vente, les capacités offertes par les applis mobiles et tablettes.

Un autre sujet que celui préoccupant Casino avec ses panneaux de Lyon ? Au contraire, et c'est l'autre bon point à accorder au groupe stéphanois : puces NFC, QR code et même reconnaissance d'images, Casino s'offre le luxe de marier les diverses technologies à disposition. Une manière de s'assurer une certaine tranquillité d'esprit pour l'avenir, en attendant de savoir quel système triomphera des autres. « Nous étudierons avec soin les remontées statistiques dévoilant quelle solution est la plus utilisée par les consommateurs », explique ainsi Alain Berne, le directeur de l'innovation technologique du groupe Casino.

Le NFC (commerce sans contact) a certes un avantage certain - sa simplicité d'utilisation -, mais un inconvénient majeur : être « snobé » par Apple, qui se refuse à l'intégrer dans ses iPhone et iPad. Le QR-Code, qui ne nécessite qu'un appareil photo - et, mieux encore, la reconnaissance d'images, semblent disposer de bien meilleurs atouts.

LES PLUS

  • Une présentation originale sur la forme, avec cinq thématiques malignes.
  • L'exhaustivité des technologies testées.

 

LES MOINS

  • Cinq jours pour tester le concept, c'est peu pour se faire une idée concrète.
  • Le mur installé dans le métro a un inconvénient majeur : la 3G passe très mal.

 

LES CHIFFRES

  • 5 jours de test
  • 5 panneaux sur le parvis de la gare Part-Dieu à Lyon
  • 1 mur de 20 m de long en entrée de métro
  • 200 références proposées

 

Sur Magasin LSA, contactez tous les prestataires e-commerce qui développeront votre magasin sur internet

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2249

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous