Marchés

Casino crée son propre site communautaire

|

Dossier Avec cvous.com, ouvert en mars, Casino entend renforcer les liens de proximité avec ses clients.

Les commentaires des clients permettent d’améliorer les produits et de lancer de nouvelles gammes-Clients’ comments and suggestions come in handy to improve products and launch new ones.
Les commentaires des clients permettent d’améliorer les produits et de lancer de nouvelles gammes-Clients’ comments and suggestions come in handy to improve products and launch new ones.© DR

Faire vivre sa marque sur les réseaux sociaux ? Une évidence pour n'importe quelle entreprise. A fortiori quand elle est en contact direct avec ses clients. La facilité exige de se tourner alors vers Facebook, et ses plus de 20 millions d'utilisateurs en France : la plate-forme existe, elle est connue, il n'y a plus qu'à l'utiliser. Mais Casino, avec cvous.com, préfère se charger lui-même de la besogne. Depuis début mars, le groupe Casino dispose en effet de son propre site communautaire. Quatre « jeunes talents », recrutés en interne, ont planché de longs mois sur le projet. Et, sans révolutionner les usages - on reste sur le bon vieux principe consistant à « donner la parole aux consommateurs » -, Adrien Moreira, Henrik Perrochon, Christelle Dorat et Marinal Lin, tous entre 26 et 31 ans, ont plutôt bien « fait le job ». Le tout avec un budget de start-up : selon nos informations, moins de 300 000 €.

Les enjeux

- Renforcer les liens de proximité avec ses clients

- Être davantage présent sur les réseaux sociaux

- Recueillir les avis et suggestions de ses clients

Les commentaires des clients permettent d'améliorer les produits et de lancer de nouvelles gammes.

Clients' comments and suggestions come in handy to improve products and launch new ones.

 

Une belle idée

« Que nos clients prennent la parole, nous proposent leurs idées et fassent part de leurs remarques ! », s'enthousiasme Omri Benayoun, directeur du plan et de la stratégie de Casino. Sur le papier - ou plutôt sur l'écran -, une belle idée, avec de nombreux forums de discussion ouverts (sur l'huile de palme, sur des recettes, etc.), ou encore la possibilité de voter pour les futures mises en avant de nouveaux produits en magasins. « Qui mieux que nos clients pour nous dire ce dont ils ont envie ? », argumente ainsi Tina Schuler, directrice générale de Leader Price. Reste une question, essentielle : celle de savoir si des enseignes comme Leader Price, Vival ou Spar pourront susciter un degré d'adhésion tel qu'il fera naître le buzz sur internet.

À savoir

20 MILLIONS D'UTILISATEURS SUR FACEBOOK EN FRANCE

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter