Casino croule sous les offres pour sa filiale vietnamienne

|

Le groupe Casino aurait reçu plus d'une dizaine d'offres de reprise pour ses activités au Vietnam.

Casino, après ses activités en Thaïlande, s'apprête à vendre celles du Vietnam.
Casino, après ses activités en Thaïlande, s'apprête à vendre celles du Vietnam.© DR

Après avoir (bien) vendu sa filiale thaïlandaise, pour 3,1 milliards d’euros, Casino ne devrait pas avoir trop de difficultés à se séparer de ses activités au Vietnam. Moins de trois mois après sa mise sur le marché, et alors que les offres définitives ne sont pas attendues avant le mois d’avril 2016, Casino aurait en effet déjà reçu plus d’une dizaine de candidatures pour reprendre Big C Vietnam.

De quoi dépasser les objectifs de désendettement

A en croire le Wall Street Journal, la cession pourrait se faire à plus de 1 milliard d’euros, avec des repreneurs intéressés aussi divers et variés que le groupe japonais Aeon, le milliardaire thaïlandais Charoen Sirivadhanabhakdi, Lotte Group, un conglomérat coréo-japonais, le premier distributeur de Thaïlande Central Group, les distributeurs vietnamiens Co.opmart and Masan Group, ou encore un conglomérat thaïlandais, TCC Group.

Pour Casino,de quoi pouvoir dépasser très vite dans l’année son objectif de 4 milliards d’euros de désendettement fixé.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter