Casino : forte baisse du résultat opérationnel en France en 2014

|

Casino vient de publier ses résultats 2014. Ils traduisent une forte baisse du résultat opérationnel en France (-26%) compensée par les belles performances de l'Amérique latine. En France, les effets des investissements dans les prix se font clairement sentir. Le résultat net du groupe recule de 10 % en brut et de 3,3% à taux de change comparable "sous l’effet des baisses de prix en France", selon le communiqué. Les premiers chiffres avant la conférence de résultats.  

Jean-Charles Naouri, PDG de Casino, indique que la "démarche de réajustement tarifaire est désormais achevée. Le trafic et les volumes sont positifs depuis le 4ème trimestre 2014, confortant ainsi la pertinence de notre stratégie commerciale."
Jean-Charles Naouri, PDG de Casino, indique que la "démarche de réajustement tarifaire est désormais achevée. Le trafic et les volumes sont positifs depuis le 4ème trimestre 2014, confortant ainsi la pertinence de notre stratégie commerciale."
Le chiffre d’affaires globale du groupe Casino s'établit à 48,5 Md€ pour 2014, en progression organique de + 4,7 %, mais recule de 2,1 % en France à 18,85 Md€. Il faut y lire pour la France, "la fin du cycle de repositionnement tarifaire des enseignes discount (Géant et Leader Price)" et en même temps un "développement satisfaisant des enseignes qualitatives et de proximité", d'après le groupe.
"En 2014, les baisses de prix décidées en France ont permis de repositionner les enseignes discount du Groupe. Cette démarche de réajustement tarifaire est désormais achevée. Le trafic et les volumes sont positifs depuis le 4ème trimestre 2014, confortant ainsi la pertinence de notre stratégie commerciale. Les enseignes alimentaires à l’international ont réalisé une excellente année. Cnova est le 6ème acteur mondial coté en E-commerce. Pour 2015, le Groupe est confiant sur ses perspectives de développement", indique Jean-Charles Naouri, Président directeur général du Groupe Casino, dans le communiqué de résultats.
A l’international, la croissance organique des activités de distribution est qualifiéede soutenue (+ 6,8 %), quand au e-commerce, Cnova bénéficie d'une forte croissance du volume d’affaires de + 26,6 %. 
 
Un résultat net affecté par les baisses de prix mais une rentabilité opérationnelle du groupe qui progresse
 
 
Globalement; le Résultat Opérationnel Courant (ROC) de 2 231 M€ progresse en organique de +5,6 %, mais il chute fortement en France de 26 % à 396 M€ soit une marge de 2,1% seulement, en recul de près d'un point par rapport à l'an dernier. Casino promet une augmentation pour 2015 avec la fin du repositionnement tarifaire de ses enseignes, reste à savoir de combien.
Le groupe a toutefois trouvé un très bon levier de croissance à ’international avec une forte progression de la rentabilité "grâce aux plans d’efficacité opérationnelle" souligne le communiqué.
 

Des résultats opérationnels qui chutent de 26% en France

Reste que sous l'effet des baisses de prix décidées en France, le Résultat Net normalisé Part du Groupe s'établit à 556 M€ et chute de 11% en brut et de 3,9 % à taux de change comparable (TCC). Autres éléments financiers communiqués par Casino : le Cash-flow libre de 846M€ est  en progression de + 6,2 % à TCC, avec une amélioration de la capacité d’autofinancement (+ 9,1 % à TCC) et une bonne maîtrise des investissements (Capex). Le ration Dette financière nette / EBITDA est de 1,8x et le dividende proposé à l’Assemblée Générale du 12 mai 2015 est de 3,12 € par action, soit un niveau inchangé par rapport à l’année précédente.

Le compte de résultats 2014 de Casino 

 

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations