Casino mise sur les camions silencieux

|

L'enseigne effectue ses livraisons nocturnes de centre-ville en camions Piek Azote à Lyon et à Nice.

© DR

Pour effectuer ses livraisons frigorifiques nocturnes dans les centres-villes de Lyon et de Nice, Casino vient de s'équiper de nouveaux véhicules avec, pour objectif, de réduire nuisances sonores et environnementales. Ainsi, une flotte de 10 véhicules Piek Azote (6 porteurs et 4 semi-remorques) livre désormais les supermarchés et enseignes urbains (Spar, Petit Casino, Vival) des deux agglomérations.

Ce matériel combine une certification « Piek », qui garantit une « chaîne du silence » par un volume de décibels quasi nul, et une technologie, l'azote liquide transformé en gaz. « L'azote se substitue au groupe froid, qui est la source sonore la plus gênante, explique Philippe Enguix, directeur transport d'Easydis, filiale logistique du distributeur. Même les groupes froids les plus récents émettent encore 75 décibels. Avec l'azote, nous sommes proches du silence absolu. » Par ailleurs, ce gaz offre une performance inégalée en termes de rapidité de descente en température. Utile en milieu urbain, où les arrêts pour livraison sont fréquents.

CAMIONS AUX NORMES EURO 5

De plus, les véhicules sont moins polluants. « Tous sont aux normes Euro 5 [qui limitent fortement l'émission de CO2 notamment, NDLR], et l'azote permet de limiter la consommation d'énergie », ajoute le responsable. Selon lui, la dizaine de camions permettrait d'éviter le rejet de 19 tonnes de CO2 par an. L'adoption de ce matériel s'intègre dans le cadre du « Projet de pénétration urbaine 2012 » du groupe, qui a vocation à redéfinir l'approche du dernier kilomètre en intégrant des données environnementales ou réglementaires plus restrictives.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2138

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous