Casino va ouvrir deux drugstores à Paris

|

Le groupe Casino ouvre vendredi 22 juin 2018 deux magasins dédiés à la beauté dans la capitale. Ces « drugstores » à la parisienne ont été développés avec l’aide de L’Oréal.

Casino va ouvrir vendredi 22 juin 2018 deux drugtstores à Paris, l'un rue du bac (à gauche), l'autre rue chaussée d'antin (photos de droite).
Casino va ouvrir vendredi 22 juin 2018 deux drugtstores à Paris, l'un rue du bac (à gauche), l'autre rue chaussée d'antin (photos de droite).© MB/JNC

Vendredi 22 juin 2018, Cécile Guillou, directrice général exécutive de Franprix (Casino) et Céline Brucker, directrice générale de L’Oréal France Grand Public vont présenter à la presse un nouveau concept qui se veut un "drugstore à la parisienne". En réalité, selon nos informations, ce n’est pas un magasin dédié à la beauté mais deux que le groupe Casino va inaugurer à Paris en fin de semaine : celui situé au 66 rue de la Chaussée d’Antin qui va accueillir la presse et un deuxième situé au 122 rue du Bac.

Comme le concept sera présentée par la DG exécutive de Franprix et que l’enseigne a annoncé de nouveaux concepts pour fin juin, on pouvait en déduire qu’il s’agit de concepts beauté Franprix mais rien n’est moins sûr. Selon nos sources, le nom qui circule pour ce concept est Karla. C'est d'ailleurs le nom qui est affiché sur la devanture du magasin rue du bac pour les livreurs. Après Noé, Franprix continuerait donc dans sa logique de donner des prénoms à ses déclinaisons. Mais cela pourrait seulement être un nom de code. En effet, la société Kanola, qui est domiciliée au siège de Casino, a déposé auprès de l’Inpi la marque "la vie comme elle vient… le drugstore parisien". C’est franchement long comme nom d’enseigne mais soit. Du coup, serait-ce une enseigne détachée de Franprix ? Pourtant, c’est à Franprix que les fournisseurs des drugstores émettent leurs factures. Synergies entre enseignes ? [Mise à jour le 20 juin 2018: Le nom de l'enseigne est "...le drugstore parisien"]

Côté offre, les marques de L’Oréal devraient être bien représentées puisque le leader de la beauté a aidé l’enseigne à développer son concept. LSA a également constaté que, pour ces drugstores, ont été référencées beaucoup de marques tendance dont un certain nombre était jusqu’à présent principalement, pour ne pas dire exclusivement, commercialisées chez Monoprix. D’ailleurs, ce n’est pas le seul point commun constaté. En effet, le nouveau concept se veut donc un drugstore parisien et le dernier concept beauté de Monoprix s’appelle justement "drugstore". Ensuite, des magasins dédiés uniquement à la beauté, Monoprix l’a déjà fait avec ses Monop’ Beauty… et tous ne sont pas un succès : ainsi la dixième boutique qui avait été ouverte fin 2015 dans le 9e arrondissement est en train d’écouler ses stocks avant fermeture définitive. En plus, Monoprix a une notoriété forte pour la beauté auprès des Parisiennes notamment par son offre exclusive. Ce qui n’est pas le cas de Franprix, ce qui nous fait plutôt penser que les drugstores pourraient ne pas s'abriter sous l'ombrelle Franprix. On sait aussi que l’enseigne de proximité urbaine prépare un concept dédié à la restauration (comme Monoprix avec sa cantine) donc la tendance pour Franprix serait au développement de concepts verticaux...

Outre les adresses, ce qui est sûr, c'est ce que nous avons vu des magasins. D’abord, les façades blanches et bleues sur lesquelles sont inscrits de très mauvais jeux de mots comme « doux sœurs » (douceur), « dés lisses » (délices) ou encore « cas pote » (capote). Les jeux de mots, c’était aussi le pré-carré de Monoprix jusqu'à présent… Quant à l’intérieur, l’aménagement des magasins vient juste de commencer. La couleur blanche semble prédominante avec des piliers en petits carreaux de faïence blanche, des niches en bois ou en métal blancs. Et c'est plutôt de bon augure car nous l’avons déjà dit : marre des concepts beauté noirs copiés sur Sephora ou MAC. Si le code couleur adopté est celui des façades, il devrait donc y avoir aussi des touches de bleu. Bref, de quoi éveiller notre curiosité. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message