Marchés

Casino pense au bien-être de ses clients

|

Le distributeur lance une nouvelle MDD axée santé, comprenant à la fois des produits alimentaires et non alimentaires. D'ici à deux ans, la gamme devrait compter 200 références.

Bientôt des rameurs et appareils de fitness apparaîtront dans les magasins Géant et Casino. Mais aussi des müeslis sans gluten et des fromages frais bons pour la santé osseuse, qui iront également dans les magasins de proximité Vival, Spar et Petit Casino. Très actif sur le front des MDD, Casino lance une centaine de produits baptisés Casino Bien pour vous. Cette signature remplace en partie Ondilège (créée en 1992, sur 80 produits light), amenée à disparaître car le light n'a plus la cote.

Casino Bien pour vous vise quatre cibles : ceux qui veulent mincir et se détendre, les seniors qui veulent bien vieillir, les sportifs, et les intolérants au gluten ou au lactose. « C'est une première car nous avons envisagé le bien-être dans sa globalité, en incluant la santé, l'alimentation et l'exercice physique », explique Alain Bizeul, directeur des marques Casino. D'ici à deux ans, cette gamme comptera 200 références. Il manque encore quelques biscuits sans gluten, car en proposer sans huile de palme, un des combats de Casino, est un défi technologique et économique. D'autant que Casino Bien pour vous conserve le différentiel de prix avec son équivalent en marque nationale : 20 %.

Pour cette gamme, Casino a dédié une équipe pluridisciplinaire composée de huit personnes dont Valérie Laplaine, chef de projet nutrition : « C'est un autre mode de fonctionnement de travailler sur une gamme aussi technique et transversale. Nous avons travaillé avec des experts en nutrition, mais aussi avec des coachs sportifs, notamment pour donner des conseils au dos du pack. » Au printemps, Casino prendra la parole en magasins pour faire connaître Casino Bien pour vous qui bénéficiera d'un site internet dédié et peut-être d'une page Facebook. « En magasins, nous privilégierons des mises en avant groupées pour présenter l'ensemble de l'offre alimentaire et non alimentaire [un tiers des 100 références, NDLR], précise Alain Bizeul. Des diététiciennes viendront prodiguer des conseils aux clients. » L'avenir des MDD est bien là : en apportant une valeur ajoutée aux produits plutôt qu'en proposant un énième parfum de fraise au rayon yaourts.

 

Janvier 2011 Lancement

100 Le nombre actuel de références, le double d'ici à deux ans.

- 20 % L'écart de prix par rapport aux produits équivalents des marques nationales quand ils existent.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter