Casino réduit sa participation dans Mercialys et dégage près de un milliard d'euros de cash

|

Casino, au capital de la foncière Mercialys gérant et développant ses galeries commerciales depuis sa création en 2005, va devenir minoritaire. Sa part passant de 50,1% actuellement à un niveau compris entre 30% et 40%. Ce qui permettra au groupe de distribution d'engranger quelque 800 et 900 M€. De l'argent frais précieux pour aborder ses futures échéances (montée probable dans CBD au Brésil, voire dans Monoprix en France). Mercialys n'en reste pas moins son partenaire privilégié  dans le développement de ses projets immobiliers d'extensions. En même temps, capitalisant sur son concept l'Esprit Voisin, la société prend un tournant stratégique en devenant, selon sa propre formule ‘‘Foncière Commerçante’’. Soit une évolution de son statut de ''simple'' bailleur vers une approche commerçante ""multicanale, hyperlocale", capable même de proposer à ses locataires des outils marketing puissants, pour stimuler la demande.

Le centre commercial Chateaufarine de Mercialys à Besançon
Le centre commercial Chateaufarine de Mercialys à Besançon© Mercialys

Lors de la présentation des résultats annuels de Mercialys, la foncière dédiée aux galeries commerciales de Casino, jeudi 9 février en fin d'après midi, Jacques Ehrmann, Président Directeur Général de Mercialys, a annoncé deux évolutions stratégiques pour la société créée il y a 6 ans.

D’une part, la réduction de la participation du groupe Casino qui accompagne la croissance de Mercialys depuis sa création en 2005. Courant 2012 elle devrait passer de 50,1% actuellement à un niveau compris entre 30% et 40%. Dans son propre communiqué le groupe Casino parle de «renforcement significatif de sa flexibilité financière » et précise qu’à l’issue des opérations «Casino devrait encaisser une somme brute estimée entre 800 et 900 M€ ». Cette cession entrainera une évolution de la composition du Conseil d’administration de Mercialys.
Les partenaires tiennent à souligner que Casino restera « un actionnaire de premier plan » de Mercialys. Le groupe Casino précisant que Mercialys accompagnera au travers du programme Alcudia, le développement de l’essentiel des 37 projets d’extension prévus par le groupe sur les 3 prochaines années (2012-2014).


Deuxième annonce : à compter de 2012 «Mercialys engage un nouveau plan stratégique à partir de sa vision de ‘‘Foncière Commerçante’’ visant à agir sur une différenciation accrue, une stimulation de la demande et un élargissement volontariste de l’offre ». S’il ne donne pas le détail de cette stratégie Jacques Ehrmann déclare «Nous voulons dépasser le statut de simple bailleur pour celui de commerçant multicanal hyperlocal, capable de proposer à ses locataires des outils marketing puissants, ciblés pour renforcer l’attractivité des centres et stimuler la demande. Nous voulons également agir sur l’offre en enrichissant nos centres pour répondre aux attentes non satisfaites des clients par le biais de partenariats ou en devenant ‘‘retailer’’ par exception et accroître notre différenciation Esprit Voisin ». Cette nouvelle phase se traduira par une accélération du rythme des livraisons de projets « Esprit Voisin » et le recentrage du portefeuille sur 60-70 sites contre 120 aujourd’hui via la cession en 2012 d’actifs inappropriés au concept de « Foncière commerçante » par leur maturité ou leur taille.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter