Casino réorganise ses hypers

|

L'hypermarché s'essouffle, victime du retour en grâce de la proximité ? Qu'à cela ne tienne, il suffit d'en réinventer le modèle. Plus facile à dire qu'à faire, sans doute. Mais, à la différence de Carrefour, toujours à la recherche de la bonne stratégie en la matière, le groupe Casino semble avoir trouvé la solution. En clair, cela consiste à tout remettre à plat. 60 des 107 Géant du groupe sont déjà - ou vont être -concernés par l'opération, indique « le Figaro ». Puisque le gigantisme est passé de mode, il s'agit, dans bien des cas, de tailler dans des mètres carrés devenus superflus. À la place, Casino entend développer des centres commerciaux. Cela tombe bien, c'est justement la spécialité de sa filiale foncière, Mercialys. Son projet Alcudia, lancé en 2007, vise à doubler, d'ici à 2012, la surface de galeries, avec 460 000 m² supplémentaires. Dont une partie récupérée sur les rayons, voire sur les réserves. Des surfaces qui permettront, via les nouvelles boutiques accueillies, de percevoir des loyers, toujours bienvenus.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2073

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous