Casino repositionne les enseignes de Laurus

S'inspirant de la stratégie de son principal actionnaire, le distributeur néerlandais spécialise ses enseignes sur le soft-discount et le « full service ». Quelque 600 emplois vont être supprimés.

Laurus poursuit sa restructuration à marche forcée. Sous la houlette de Casino, qui détient 38,7 % de son capital, le numéro deux néerlandais de la distribution vient de franchir une nouvelle étape dans sa réorganisation visant à le remettre sur les rails après des pertes de 128 millions d'euros en 2002. Coupant court au fiasco de l'expérience haut de gamme Konmar lancée voici deux ans, Laurus annonce la conversion des 79 magasins Konmar existants dans les deux formats phares du groupe, Edah et Super de Boer. Quelque 600 emplois disparaîtront durant cette opération prévue entre septembre 2003 et juillet 2004. Parallèlement, Laurus va réduire son train de vie, divisant par deux le nombre de ses implantations administratives et financières.

Une implication forte

Cette opération d'envergure de remaniement du réseau marque le repositionnement de Laurus sur deux segments du marché néerlandais. Renonçant au hard-discount, le distributeur opte pour le soft-discount avec Edah, un format bien connu du groupe Casino via sa filiale Leader Price. Chez Super de Boer, le segment exploité est celui du « service complet », caractérisé par un grand nombre de références et un large assortiment. Les 50 Superstores Konmar (plus de 1 700 m2), seuls survivants de l'expérience ratée qui avait failli coûter la vie à Laurus avant l'intervention de Casino, seront également repositionnés sur ce concept. Pour mener à bien les grands travaux qui s'imposent chez Laurus, Casino s'implique très fortement. La direction néerlandaise se trouve coiffée par six conseillers issus du sérail français insufflant l'expérience de Casino dans tous les secteurs. Ils vont entre autres signer la refonte de la logistique et songent déjà à la politique en matière de marques propres, confie en substance un porte-parole du groupe. « Il s'agit d'une réelle collaboration où Casino apporte les connaissances dont nous avions besoin pour améliorer nos procédés. »

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1816

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous