Casino signe un accord pour accompagner ses 6000 hôtes de caisse

|

Un accord pour accompagner 6000 hôtes de caisse dans le cadre de l’évolution des métiers du service clients a été signé le mercredi 26 février entre Géant Casino et Casino Supermarché et 4 des 5 syndicats représentatifs. Il prévoit un plan de développement des compétences ouvrant, pour ceux qui le souhaitent, des passerelles vers de nouveaux postes, comme celui de conseiller de clientèle, avec une enveloppe dédiée de 5 millions d'euros.

L'accord volontaire concerne 400 magasins intégrés, Géant et supermarchés Casino, et consacre un nouveau métier dans le groupe : conseiller de clientèle.
L'accord volontaire concerne 400 magasins intégrés, Géant et supermarchés Casino, et consacre un nouveau métier dans le groupe : conseiller de clientèle.© David Bilowus

Les 6000 salariés concernés des enseignes Géant Casino et Casino Supermarchés (soit environ 400 magasins intégrés) vont bénéficier d’un accompagnement et de formations pour évoluer, s’ils le souhaitent vers d’autres métiers, dont un nouveau pour le groupe, celui de conseiller de clientèle. Une enveloppe de formation supplémentaire de 5 millions d’euros sur 3 ans est prévue pour former les personnels qui exprimeraient leur volonté de changement mais aussi leurs managers, à la conduite du changement.

Un accord relatif à l’accompagnement des salariés du secteur caisse dans le cadre de l’évolution des métiers du service clients a en effet été signé, hier, mercredi 26 février entre les enseignes Géant Casino et Casino Supermarché et quatre des cinq organisations syndicales représentatives (FO, CFDT, Unsa, CFE-CGC) concernant un plan de développement des compétences pour les 6000 hôtes de caisse des magasins intégrés des 2 enseignes.

700 managers et 6000 hôtes de caisse concernés

Concrètement entre mars et juillet, les 700 managers concernés (directeurs de magasins et managers des services clients) vont être formés à la conduite du changement afin d'accompagner les salariés des caisses qui le souhaitent vers de nouveaux métiers. Ces derniers exprimeront leurs souhaits d'évolution lors d'entretiens professionnels prévus au second semestre. Déjà fin 2019, les sessions d’entretiens individuels menées auprès des 6 000 hôtes de caisse concernés (25% des collaborateurs des magasins Géant Casino et Casino Supermarché) avaient révélé que « 2/3 d’entre eux souhaitaient évoluer et 1/3 changer de métier », indique Stéphane Buron, le DRH de distribution Casino France. Pour autant précise le DRH, aucun objectif chiffré de mutations n’est prévu dans l’accord qui repose sur le volontariat et surtout ce plan ne signe pas la fin des hôtes de caisse. « Il y aura toujours des caisses traditionnelles dans nos magasins, le but de ce plan c’est d’accompagner la diversification des modes de paiement et des besoins de de nos clients, pas de supprimer un métier », précise Stéphane Buron.

Un nouveau métier possible, conseiller de clientèle

Après ces entretiens, le plan de développement des compétences sera déployé de 2020 à 2023 au profit de ces 6 000 salariés (formations certifiantes, appropriation des outils digitaux, renforcement de la culture clients…). Ils pourront soit poursuivre leur métier centré sur l’encaissement ; soit opter pour un autre métier au sein des magasins (conseiller de vente, métiers de bouche, …) comme c’est déjà le cas depuis plusieurs années, mais en augmentant le nombre de sessions de certification professionnelles qui accompagnent nécessairement ces changements ; soit, enfin, évoluer vers un nouveau métier ou au sein du groupe Casino : celui de conseiller de clientèle. Un emploi de niveau 3 (les hôtes de caisse sont au niveau 2) qui implique des rémunérations supérieures de l'ordre de 100 à 150 euros par mois selon le groupe. « Le conseiller de clientèle, poste pour lequel nous allons créer une certification, sera le référent des clients au sein du magasin, chargé de le renseigner, de l’accompagner s’il le faut en rayon, de l’aider à charger une appli par exemple, il pourra aussi encaisser, précise le DRH. Qui indique qu’une commission de suivi a été mise en place avec les syndicats pour bien préciser et éventuellement faire évoluer dans le temps les contours de cette fonction. Les premiers conseillers de clientèle devraient d'ailleurs être à l'oeuvre dès la fin de l'année dans les 400 magasins concernés. 

Ce plan triennal de développement des compétences d’envergure est doté d’un budget de 5 millions d’Euros (financement des formations, développement de dispositifs pédagogiques innovants…), soit 50% de plus sur le budget annuel de formation, indique encore Casino. Pour Stéphane Buron, c'est "un accord gagnant-gagnant, fruit d’un dialogue social nourri et qui répond aux évolutions d’un métier qui doit s’adapter aux évolutions des habitudes de consommation et des modes de paiement, et se projeter vers les solutions de demain en développant le commerce « phygital », qui propose plus de digital et plus de conseil clients, pour une expérience d’achat sans contrainte. »  Le communiqué du groupe qui accompagne cette annonce précise, lui, que« l’ensemble des parties prenantes à l’accord sont convaincues de la nécessité d’anticiper l’évolution profonde du métier d’hôte de caisse, à l’heure du développement des caisses en libre-service et des portiques CMax (arches implantées dans tous les Géant Casino depuis fin 2019) qui permettent de payer directement grâce à l’application Casino Max sans passer par les caisses traditionnelles. »

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter