Casio renoue avec la rentabilité

|

Casio a annoncé avoir renoué avec la rentabilité au terme de son exercice 2010-2011, grâce à la concentration sur ses activités fortes, ce qui a amoindri ses recettes de ventes mais lui donné plus de marges. D'avril 2010 à mars 2011, le fabricant japonais d'appareils électroniques et de montres, qui n'a pas été affecté par le séisme, le tsunami et l'accident nucléaire de mars dernier, a affiché un profit net de 49 millions d'euros, alors qu'il avait déploré une perte nette de 21 milliards de yens un an auparavant. Du fait de la cession des activités de téléphones mobiles, le chiffre d'affaires annuel de Casio a baissé de 20,2% sur un an à 97 milliards d'euros. Le fabricant a fait état de solides ventes d'appareils photo numériques au Japon et a renforcé la présence de la marque dans ce domaine à l'étranger. La maison a continué de profiter de l'exceptionnelle rentabilité mondiale de ses montres G-Shock ou Edifice, et de ses populaires encyclopédies électroniques. Pour l'exercice en cours, entamé le 1er avril et qui sera clos le 31 mars 2012, Casio, qui n'a pas totalement atteint ses objectifs l'an passé, table sur un chiffre d'affaires en nouveau repli de 3,4%.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter