Boissons

Comment se porte le marché des boissons ? Quelles sont les nouveautés ? Eaux, sodas, jus, bières, liqueurs, alcools, vins et spiritueux... Retrouvez les dernières tendances du rayon Boissons.

Castel autorisé à racheter Patriarche

|

Dans le vin, l'Autorité de la Concurrence autorise l'acquisition de Patriarche par la société Castel frères, filiale du groupe Castel, cela plus d'un an après l'annonce du rachat et un examen approfondi du marché des vins sans indication géographique.

Pierre Castel
Pierre Castel© DR

L'Autorité de la concurrence vient d'autoriser l'acquisition par la société Castel Frères, filiale du groupe viticole Castel, de six sociétés du groupe Patriarche. Cette autorisation régularise la situation dans laquelle se trouvait le groupe Castel, qui a réalisé l'opération au printemps 2011 alors qu'elle relevait des dispositions de code de commerce relatives au contrôle des concentrations. Mais la décision rendue aujourd'hui ne préjuge pas des suites qui seront données au comportement du groupe au titre de l'article L. 430-8 du même code. En effet, selon l’Autorité, Castel ne l’avait pas prévenu de cette opération, ce qui constitue un défaut de notification. Le groupe de Pierre Castel encourt pour ce défaut de notification une sanction pécuniaire, ce qui n’a toutefois pas encore été décidé.

Le 26 mars dernier, l'Autorité de la concurrence avait ouvert une phase d'examen approfondi dans la mesure où l'opération réunissait dans le portefeuille du groupe Castel plusieurs marques de vins sans indication géographique (« vins SIG ») (notamment Vieux Papes, La Villageoise, Cambras, Cramoisay, Champlure et Lichette), le groupe Castel étant par ailleurs pour cette catégorie de vins un important producteur de MDD.

Cet examen, qui s'est appuyé sur une large consultation de l'ensemble des professionnels du secteur, a montré que les vins SIG présentaient beaucoup de caractéristiques communes à d'autres vins de consommation courante comme les vins d'indication géographique protégée (« vins IGP ») (processus de fabrication similaire, absence de vieillissement en bouteille, possibilité d'ajout allant jusqu'à 15 % de raisins provenant d'un autre millésime ou cépage). La possibilité offerte depuis 2009 de présenter les vins SIG comme des vins de cépage rapproche encore ces deux catégories de vins.

La constatation d'un recul important des ventes de vins SIG depuis quelques années et l'observation du comportement des consommateurs ont confirmé que ce type de vin n'est pas incontournable et qu'en conséquence, la forte position détenue par le groupe Castel tant sur les marques que sur les MDD n'était pas de nature à lui permettre de dégrader les conditions d'approvisionnement de la grande distribution.

Sur l'ensemble des vins de consommation courante, la position du groupe Castel reste conséquente mais préexistait largement à l'opération. Patriarche est, sur ce point, un petit acteur et Castel reste confronté à la présence de nombreux opérateurs alternatifs. L'Autorité a en conséquence considéré que l'opération n'était pas de nature à porter atteinte à la concurrence.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message