Castorama Carrelage centralise pour mieux servir les magasins

En centralisant ses achats, le spécialiste du bricolage a aussi opté pour la gestion des approvisionnements à partir d'une plate-forme unique. Un progiciel de gestion intégré a permis de réussir cette délicate mutation.

Le carrelage est souvent la bête noire des chefs de rayon, car il représente une source potentielle de déception pour le client. En effet, c'est fréquemment sur un produit en rupture que celui-ci jette son dévolu. Et les aléas dans les commandes sont des scénarios à répétition. Quand ce n'est pas le fournisseur qui demande un délai de livraison de deux semaines supplémentaires, c'est la teinte rosâtre du carrelage reçu qui n'a rien à voir avec l'échantillon pêche commandé

Il y a trois ans, les chefs de rayon de Castorama étaient aussi responsables des achats et du transport. L'enseigne a décidé de revoir son organisation en centralisant les achats et en focalisant sur la plate-forme de Saint-Martin-de-Crau (Bouches-du-Rhône) la gestion de l'approvisionnement des 110 magasins de l'Hexagone. Pour mieux répondre à la demande des clients en homogénéisant les gammes et en optimisant les flux de livraison. Pour ce faire, une équipe d'une dizaine de personnes s'est installée à Saint-Martin sur le site de son prestataire, Norbert Dentressangle-UTL. « Nous recherchions un outil assurant la gestion des achats, des stocks et des ventes, dans un environnement client-serveur », explique Roger Cabot, chef de projet chez Castorama.

Des vendeurs disponibles

Le choix s'est porté sur le progiciel de gestion intégrée Pyra en raison de son ergonomie et de sa capacité à s'interfacer avec l'outil de gestion d'entrepôt Reflex, déjà en place. La solution utilisée par les approvisionneurs, les responsables du transport, l'administration des ventes et le service informatique s'articule autour de 3 modules : gestion des achats, des stocks et des ventes.

Dans les magasins, les chefs de rayon connectés au site de l'enseigne sur leur PC via le réseau Transpac de France Telecom sont informés en temps réel de l'état des stocks et peuvent vérifier les bains de l'ensemble des gammes. Les commandes, effectuées directement, sont automatiquement « exportées » vers les prestataires logistiques grâce à une interface entre le progiciel et la solution de gestion d'entrepôt Reflex.

Les commandes et les bons de livraison automatiquement basculés par Castorama Carrelage dans le progiciel Pyra servent à établir les factures envoyées par EDI à la comptabilité du siège social et aux magasins. Résultat : les points de vente, livrés deux fois par semaine, ont vu leur taux de rupture diminuer considérablement. Et les chefs de rayon, libérés de leur responsabilité d'acheteurs, ont pu consacrer davantage de temps à leurs clients.

De quoi doper les ambitions de Castorama Carrelage. Disposant de 18 000 m2 d'entrepôt pour gérer plus de 2 600 références provenant de plusieurs pays européens, l'entité prévoit d'étendre son offre de produits en 2001 et d'attaquer de nouveaux marchés.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1700

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message