Castorama compacte son nouveau concept parisien

Au coeur de la capitale, l'enseigne de bricolage a adapté la dernière mouture de son concept aux exigences d'une clientèle bien particulière : une offre abondante, un grand rayon droguerie et du mobilier adapté aux petits espaces.

castorama

A deux pas des quais de Seine et de la tour Eiffel, l'enseigne de bricolage Castorama a inauguré, en mars, un tout nouveau magasin de 4 000 m2, répartis sur deux niveaux. Pour faire face aux besoins très spéciaux de la population parisienne, le distributeur a dû adapter son assortiment. Un grand rayon droguerie, beaucoup de décoration, des meubles de cuisine et de salle de bains astucieux, conçus pour les petits appartements...

Pour autant, la densité de l'offre commerciale est importante. « Nous sommes deux à trois fois plus petit qu'un magasin standard, mais nous avons 30 000 références », témoigne la directrice, Véronique Benon.

 

Des univers sacrifiés...

Pour gagner de la place, certains univers ont été sacrifiés, comme la zone jardin, concentrée sur l'offre destinée aux appartements. Le magasin a ainsi fait l'économie du mobilier encombrant qui ne trouverait jamais sa place sur les balcons de la capitale.

Dans le même esprit, les rayons cuisine et salle de bains ont fait l'impasse sur les grands formats. L'accent a, au contraire, été mis sur les petits meubles et le gain de place en appartement.

Ensuite, la largeur des allées a été sensiblement réduite, sans pour autant rendre la circulation difficile. De cet ensemble de mesures, le magasin ressort en donnant une impression d'abondance de l'offre, qui peut plaire autant que laisser perplexe. En effet, la plupart des produits n'ont guère d'espace en rayon pour s'exprimer.

Sur 1 800 m2, le rez-de-chaussée réunit l'essentiel des rayons décoration, avec la peinture, le papier peint, le luminaire et les accessoires en tout genre.

La droguerie occupe un espace anormalement élevé en comparaison du concept habituel, pour répondre à l'appétit des Parisiens pour ce rayon. Au sous-sol (2 200 m2), les gammes techniques (outillage, électricité, quincaillerie et chauffage) et d'aménagement occupent tout l'espace.

Au rang des nouveautés, ce Castorama abrite un espace de promotion et de vente pour la nouvelle solution domotique, baptisée Blyssbox.

Développé en marque propre, il s'agit d'un boîtier de commande, contrôlable à distance, qui permet de gérer l'éclairage, le chauffage ou encore la sécurité d'un appartement ou d'une résidence secondaire. Cette gamme de produits est exposée au sous-sol, dans une pièce reconstituée, avec fenêtre et stores automatiques pour les essais.

LES PLUS

- Un assortiment bien adapté à la clientèle locale

- La promesse du 100% disponible est respectée

- L'éclairage est réussi

 

LES MOINS

- Les rayons gagneraient à être moins chargés

- Le choix du béton ciré donne une apparence très dépouillée

 

...Et d'autres, inédits

Des expérimentations du magasin de Villabé (Essonne), on retrouve le stand de démonstration. Cette fois, cependant, sa présence ne sera pas systématique, mais conçue autour d'opérations ponctuelles.

Par ailleurs, près des caisses, un poste informatique doit faire régulièrement la promotion de Troc'heures, le site communautaire de Castorama qui vise à encourager l'échange de bons services entre clients de l'enseigne.

LES CHIFFRES

- 4 000 m2 de surface totale

- 1 800 m2 pour les rayons décoration, accessoires et droguerie

- 2 niveaux - 30 000 références

- 140 places de parking

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2224

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message