Castorama déploie Reflex WMS pour ses sites logistiques

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Avec la solution de gestion d'entrepôt Reflex du Groupe Hardis, Castorama a harmonisé les processus logistiques de l’ensemble de ses sites, tout en réduisant de deux tiers ses coûts informatiques.

Castorama
Castorama© SYLVIE HUMBERT
En 2008, les équipes de Castorama décident d’équiper tous les sites du même logiciel et de procéder en deux phases : une première pour équiper le site de Châtres (77), le principal site logistique de l'enseigne, qui héberge à la fois les activités de stockage, de cross-docking et de e-commerce ; une seconde pour déployer la nouvelle solution sur les autres sites logistiques et optimiser l’ensemble de la Supply Chain.Parmi les cinq éditeurs ayant répondu à l'appel d'offres, tous proposaient des solutions sensiblement équivalentes, tant en termes de périmètre fonctionnel couvert que d'interfaçage avec le système d'information existant. Pour l'enseigne, l'essentiel était ailleurs : « compte-tenu des délais que nous nous étions fixés, nous souhaitions trouver un partenaire capable de nous fournir lui-même des services d’hébergement et d'infogérance de la solution », se souvient Jimmy Ketelers, Account Manager Commerce & Supply Chain de Kingfisher.
 
Avec son double métier d'éditeur et de société de services informatiques, Hardis s'est alors très vite retrouvé en tête de liste pour sa capacité à couvrir l’intégralité des besoins : solution logicielle hébergée, reprise de l’existant et intégration avec les autres briques du système d’information, infogérance ; et enfin, adaptations spécifiques dont Castorama avait besoin autour du cross-docking. Le tout dans une approche forfaitaire sur l’ensemble de la prestation. « Un léger écart de tarif était, en complément, favorable à Reflex. Mais c'est surtout la proximité et la réactivité de Hardis, ainsi que sa capacité à prendre en charge l’ensemble de la prestation, qui nous a définitivement convaincus », poursuit Jimmy Ketelers.
 

En juin 2008, le choix de Reflex WMS est entériné. Dès janvier 2009, la solution est déployée sur la plateforme de Châtres. Et les premiers résultats ont été à la hauteur des bénéfices attendus. Avec un outil unique, édité et infogéré par Hardis, les coûts directs de l'informatique ont été immédiatement divisés par trois. L'agilité du système d'information a quant à elle été sensiblement améliorée : une seule solution, c'est aussi un seul outil à faire évoluer et à interfacer avec le reste du système d'information.

 
« Au total, l'ensemble des deux projets aura représenté un budget global de plus de 3 millions d'euros. Les nombreux gains et l'optimisation générés par Reflex nous permettent d'estimer notre retour sur investissement à seulement 3 ans et quelques mois », se réjouit aujourd'hui Jimmy Ketelers.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des équipements et technologies pour le magasin et de la supply chain des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA