Catalogue, vitrine et promotion : les 3 leviers qui incitent les femmes à se rendre en magasin

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Qu'est-ce qui incite les femmes à se rendre en magasin? C'est la question sur laquelle s'est penchée Mediapost dans sa dernière étude. Les femmes françaises plébiscitent à 63% les catalogues pour s'informer, 55% restent sensibles aux vitrines et à l'ambiance des magasins et 70% des acheteuses ont bénéficié d'une promotion.

La part du digital monte chez les clientes plus jeunes, mais le catalogue reste toujours consulté.
La part du digital monte chez les clientes plus jeunes, mais le catalogue reste toujours consulté.© Stocked House Studio - Fotolia
Mediapost vient de publier une étude sur le parcours d’achats des femmes dans l’habillement. Plus exactement, l’institut Iligo, chargé du projet, a analysé les différents points de contact que les consommatrices françaises avaient avec 19 enseignes de prêt-à-porter. 
Avant la phase d’achat, les consommatrices françaises, dont 40% assurent aiment être au courant de la mode et 35% veulent renouveler leur garde-robe, plébiscitent le catalogue ou les brochures envoyées à 63%, et 60% pour l’email.
 
In fine, le print résiste bien face aux outils digitaux, qui viennent en complément. Le SMS et le mail enregistrent également une très forte montée depuis 3 ans, mais le côté pratique du catalogue lui permet de rester dans le coup. Au total, Iligo a dénombré en moyenne 15 points de contact sur cette phase d’informations. Les réseaux sociaux ou encore les applications des marques restent dans le bas de la liste, autour de 30%. Certainement car les outils proposés par les enseignes restent encore peu abouties ou employés surtout par les aficionados de la marque ou encore une clientèle plutôt jeune. 
 
De plus, l’étude souligne que les enseignes ont révisé leur marketing et propose une mise en scène très mode de leurs produits en courrier. D’ailleurs, Sezane, e-commerçant, adresse à ses clientes un catalogue papier…
 
 
Concernant l’image de la marque, 8 points de contact ont été en moyenne identifiés dans l’étude. La vitrine, la décoration et l’ambiance du magasin se révèlent moteurs sur l’image (55%). On retrouve la recommandation de la famille ou des amis en deuxième position (38%). Les partenariats avec des célébrités contribuent également à la construction d’une image de marque. Les courriers de fidélisation viennent eux enrichir la relation de la marque, particulièrement quand ils sont nominatifs.
 
 
Quant à la phase d’activation, la promotion est un levier puissant : 70% des clientes achètent une marque en fonction des promotions, soldes ou offres spéciales. On retrouve loin en dessous la vitrine à 43% puis les catalogues et les courriers envoyés par la marque (40% chacun), le site web arrive en 5e position (38%). 
 

Toute l'étude : 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA