Catégorie opération événementielle ( ÉPICERIE SUCRÉE ) : Mars Chocolat passe avec brio l’examen de Pâques et de Noël

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
mars chocolat

Noël et Pâques sont aux acteurs de la confiserie de chocolat ce qu’est l’été aux boissons : cruciaux ! Pas question donc de louper ces périodes clés. Pour cela, Mars Chocolat France a mis en place sur ces deux temps forts plus de 4 000 PLV saisonnières, posé plus de 50 000 box, proposé 2 400 outils de cross merchandising, organisé mille jours d’animations avec de l’échantillonnage, des personnalisations de produits en magasin et même la venue en guest star de la mascotte M&M’s. Et ce sur un nombre de magasins importants puisque 6 500 points de vente ont été concernés. Trois objectifs à ce dispositif : limiter les soldes, stimuler les ventes et faire grandir la catégorie. Tous trois ont été atteints puisque la marque affiche un taux de 95% d’écoulement avant soldes à Noël et de 93% pour Pâques, une progression de son chiffre d’affaires de 5,1% sur le saisonnier en 2015 et, surtout, une croissance sur le long terme de 57%, supérieure à la catégorie (+ 21%).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2420-2421

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA