CBD-Pao de Açucar : la BNDES refuse de choisir son camp

La banque publique brésilienne BNDES refuse de choisir un camp dans la bataille qui oppose les groupes de distribution français Carrefour et Casino pour le contrôle du distributeur brésilien CBD-Pao de Açucar, a déclaré jeudi à Paris son directeur, Luiz Eduardo Melin. "Il n'a jamais été question de choisir un camp dans un conflit du secteur privé", a affirmé le directeur de cette banque censée financer l'opération de fusion entre Carrefour et CBD-Pao de Açucar, à l'origine du conflit avec Casino, à l'occasion d'une conférence sur le Brésil organisée à Paris par l'hedomadaire britannique The Economist.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter