CDAC : les autorisations de mètres carrés commerciaux en hausse de 38% en juillet-août 2017 [LSA Expert]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Selon le bilan mensuel de LSA Expert, les autorisations délivrées par les CDAC et CNAC (commissions, respectivement départementales et nationales, d'aménagement commercial) ont progressé de 38% entre juillet-août 2016 et juillet-août 2017. En termes de secteurs, les plus belles progressions sont à l’actif de l’équipement de la maison et de la personne. Et profitent plus précisément aux catégories bricolage et sport. Sur le critère du total de surfaces autorisées, les enseignes les mieux loties du bimestre sont Lidl et Leclerc ; Bricomarché, Brico Cash et Bricorama. Nike et Galeries Lafayette décrochent des opérations très symboliques à Paris.

Paris a décroché deux décisions très symboliques cet été. Le 27 juillet 2017, le Groupe Galeries Lafayette s’est vu autoriser l’extension de 3 299 m² de son magasin amiral du 40, boulevard Haussmann. En même temps que Nike obtenait un avis favorable pour une installation sur 3 434 m², au 79 avenue des Champs-Elysées.
Paris a décroché deux décisions très symboliques cet été. Le 27 juillet 2017, le Groupe Galeries Lafayette s’est vu autoriser l’extension de 3 299 m² de son magasin amiral du 40, boulevard Haussmann. En même temps que Nike obtenait un avis favorable pour une installation sur 3 434 m², au 79 avenue des Champs-Elysées.© Myr. Muratet

Juillet-août 2017, comme précédemment juin, ont été fertiles en autorisations de surfaces commerciales, selon le bilan des décisions de CDAC et CNAC (commissions, respectivement départementales et nationales, d'aménagement commercial) établi par LSA Expert. En un an, elles ont en effet augmenté de 38% (entre les bimestres juillet-août 2016 et 2017). Croissance nourrie par le bond du secteur équipement de la personne (+ 179%) et l’essor de l’équipement de la maison (+ 75%). Quand, au contraire le bilan de l’alimentaire reflue (- 11%). Dans ce dernier secteur, le hard discount recueille 39% des surfaces autorisées et les hypers 35,5%. En termes d’enseigne Lidl se taille la part du lion avec 6 créations. Mais Leclerc décroche une création d’hyper et deux autres de drives. Le secteur bricolage réunit à lui seul 75% des surfaces acceptées en équipement de la maison. Loin devant la jardinerie (10,5%) et le discount (5,7%). Bricomarché et Brico Cash sont les champions du semestre, en rang de surfaces. Dans le secteur de l’équipement de la personne, cinq projets de magasins de sport font 45% des surfaces autorisées. Paris profite de deux grandes décisions symboliques en mode, Nike décrochant une création au 79, avenue des Champs-Elysées. Et les Galeries Lafayette, une extension de son vaisseau amiral du boulevard Haussmann. Pour mémoire, depuis le début de l'année 2017, les évolutions mensuelles des autorisations en CDAC et CNAC, selon le bilan de LSA Expert, s'établissaient à + 5% en janvier ; - 12% en février ; - 47% en mars ; - 18% en avril ; + 4% en mai ; et + 42% en juin 2017. Détails sur notre site en cliquant sur chacun de ces énoncés mensuels.

Essor des autorisations en équipement de la maison et de la personne

Selon le bilan mensuel de LSA Expert, les autorisations délivrées par les CDAC et CNAC (commissions, respectivement départementales et nationales, d'aménagement commercial) ont augmenté de 38% sur les mois de juillet et août 2017 (comparativement au même bimestre de 2016). Le bond de 179% du secteur équipement de la personne y a certes contribué. Mais quantitativement c’est l’équipement de la maison (en essor de 75%) qui représente à lui seul plus de la moitié des surfaces autorisées. En revanche, l’alimentaire (un tiers des surfaces) reflue de 11%.

Hard discount et hypers contributeurs des autorisations de surfaces alimentaires

Le hard discount représente une fois de plus le secteur ayant suscité le plus d’agréments en commissions (39% des surfaces autorisées). Les hypers suivent de près (35,5%). Distançant les supermarchés (17,7%). La dizaine de projets acceptés en drive totalisent moins de 4 000 m².

Lidl et Leclerc au top des autorisations alimentaires

Lidl est une fois de plus le gagnant, en termes de surfaces autorisées, de la cession mensuelle (ici étendue à juillet et août). Avec pas moins de 6 créations situées à Gond-Pontouvre (16), à Sète (34), Saint-Mihiel (55), Eschau (67), Saint-Aubin-sur-Scie (76) et Cogolin (83). Mais Leclerc cumule, quant à lui, 3 créations cet été, avec l’hyper (2 990 m²) de Fontenay-Trésigny (77) et deux drives, dont l’un sur ce même site et l’autre à Valdoie dans le Territoire de Belfort.

Le bricolage cumule 75% des surfaces autorisées en équipement de la maison

Par les surfaces (75% du total), aussi bien que par le nombre de projets acceptés (14) et les pures créations (8) le secteur du bricolage confirme son statut de contributeur numéro un des autorisations en équipement de la maison. Loin devant les secteurs de la jardinerie (10,5% des surfaces) ou le discount (5,7%).

Le tiercé Bricomarché, Brico Cash et Bricorama

Les quatre transferts ou transferts-extensions acceptés pour Bricomarché le hissent en champion des surfaces autorisées en équipement de la maison en juillet-août 2017. Mais où donc se situent les 8 créations de magasins de bricolage acceptées sur la même période ? Elles profitent d’abord à Brico Cash qui crée des magasins à Beaune (21), Pierrelatte (26) et Chantonnay (85), ce qui place l’enseigne en challenger du bimestre. Bricorama gagnera une unité à Villebon-sur-Yvette (91), Leroy Merlin, de même, à Arras (62), ainsi que Mr Bricolage à Gignac (34), Brico Pro à Grand-Champ (56) et Weldom à Thiers (63).

Cinq projets de sport font 45% des surfaces autorisées en équipement de la personne

Le sport se confirme en secteur porteur de l’équipement de la personne avec 5 projets acceptés dont 4 créations, représentant 45 % des surfaces autorisées du bimestre. Ensuite, un seul projet de grand magasin à l'actif du Groupe Galeries Lafayette – il s’agit de l’extension du magasin du boulevard Haussmann à Paris – pèse pour 15% du total. De même, autant en mode (13%) qu’en culture (12%), les décisions concernent des projets uniques, de création.

Création de magasin Nike sur les Champs-Elysées

Cinq projets de création sont acceptés sans précision d’enseigne. Ce qui éparpille la suite du peloton des enseignes d’équipement de la personne connues et dotées d’autorisation de création entre Nike, au 79, avenue des Champs-Elysées à Paris ; Cultura aux Ponts-de-Cé (49), Intersport à la Ciotat (13) et Go Sport à Cerisé (61).

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA