CDAC : les autorisations de mètres carrés commerciaux en hausse de 4% en mai 2017 [LSA Expert]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

BILAN Selon le bilan mensuel de LSA Expert, les autorisations délivrées par les CDAC et CNAC (commissions, respectivement départementales et nationales, d'aménagement commercial) renouent avec les progressions avec une hausse de 4% entre mai 2016 et mai 2017. Un léger essor essentiellement dû au dynamisme de l’alimentaire.

Les autorisations délivrées par les CDAC et CNAC renouent avec les progressions avec une hausse de 4% entre mai 2016 et mai 2017, à cause du dynamisme du secteur alimentaire à + 57%. Dont les seuls hypers représentent 55% des surfaces autorisées en mai. Les centres E. Leclerc sont, en surfaces, les champions des autorisations du mois totalisant plus de 22 000 m² acceptés.
Les autorisations délivrées par les CDAC et CNAC renouent avec les progressions avec une hausse de 4% entre mai 2016 et mai 2017, à cause du dynamisme du secteur alimentaire à + 57%. Dont les seuls hypers représentent 55% des surfaces autorisées en mai. Les centres E. Leclerc sont, en surfaces, les champions des autorisations du mois totalisant plus de 22 000 m² acceptés. © SMG/LSA

Pour la première fois depuis le début de l’année, le bilan global mensuel des autorisations délivrées par les CDAC et CNAC (commissions, respectivement départementales et nationales, d'aménagement commercial) s’affiche en positif ! En effet, le mois de mai 2017 ressort à + 4% (par rapport à mai 2016). Alors que précédemment, janvier était en baisse de 5 % ; février de 12 % ; mars de 47 % ; et avril de 18 %. (voir le détail de ces bilans LSA Expert sur notre site). Seul l’alimentaire progresse (+ 57%), l’équipement de la maison (- 10%) et surtout de la personne (- 74%) restant déprimés. Les hypers comptant pour 55% des surfaces alimentaires autorisées en mai 2017, Leclerc et Système U en sont les premiers bénéficiaires. Le bricolage représente 71,5% des autorisations de surfaces en équipement de la maison. Et le sport rafle 38,5% des surfaces d’équipement de la personne autorisées en mai.

Forte hausse des surfaces autorisées en alimentaireSelon le bilan mensuel de LSA Expert, les autorisations délivrées par les CDAC et CNAC (commissions, respectivement départementales et nationales, d'aménagement commercial) ont augmenté de 4% entre mai 2016 et mai 2017 (au regard des surfaces en jeu). Certes pas dans tous les secteurs, puisque c’est le seul alimentaire qui progresse de 57% en développant plus de 70 000 m² autorisés, dont la moitié de créations. Tandis que les autorisations en équipement de la maison reculent de 10%, et celles en équipement de la personne s’effondrent de 74% (à moins de 6 000 m²).

Les hypers pour plus de la moitié des autorisations de surfaces alimentairesA eux seuls, les hypers comptent pour 55% des surfaces alimentaires autorisées en mai 2017. Renvoyant loin derrière les supers (21%), le secteur hard-discount (19%) et les drives (4%). Sur 13 projets d’hyper acceptés, 7 sont de pures créations.

Leclerc et Système U en pointe des autorisations alimentairesLes centres E. Leclerc sont, en surfaces, les champions des autorisations alimentaires de mai 2017, totalisant plus de 22 000 m² neufs. Mais le challenger Système U décroche la timbale du nombre de créations avec 8 unités. C’est à Warcq (08) et à Eguilles (13) que se situent diverses créations à l’actif de Leclerc. Tandis que celles liées à Super U ont notamment pour théâtre Saint-Aignan (41), Voreppe (38), Angresse (40), Estillac (47) et Toul (54).

Le bricolage pour l’essentiel de l’équipement de la maisonLe bricolage compte pour l’essentiel des autorisations de surfaces en équipement de la maison puisque ce secteur représente à lui seul 71,5% du total mensuel. Loin devant les Lisa (9%), le discount (7%) ou les jardineries (3%).

Les inconnues de l’équipement de la maisonCe tableau en apprend bien peu sur le dynamisme des enseignes en équipement de la maison, puisque celle générant le plus de mètres carrés et pas moins de 6 créations n’est pas précisée. Si Leroy Merlin génère 14 800 m², c’est à la faveur d’un transfert-extension à Neuville-en-Ferrain (59). La première création connue échoit à Point-Vert à Pabu (22).

Sport et mode pour deux tiers des autorisations en équipement de la personneLe sport arrive en tête de la maigre récolte de surfaces d’équipement de la personne autorisées, avec 38,5% du total. Suivi de la mode à 27%.

Atol et Gemo au rang des créationsPour la part renseignée des autorisations de surfaces en équipement de la personne, les créations concernent notamment Atol les Opticiens à Coudekerque-Branche (59) et Gemo à Pont-Audemer (27).

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

1 commentaire

BIDAULT JEAN

09/08/2017 11h43 - BIDAULT JEAN

Merci pour votre article, il est très intéressant concernant la tendance 2017. Depuis la réforme de février 2015 sur l’Urbanisme Commercial, des Décrets sont venus ajouter plus de complexité pour les projets commerciaux sans compter sur la conjoncture économique étroitement liée aux agrégats politiques. Espérons que la tendance reste à la hausse sur l'ensemble de l'année 2017.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA