Cdiscount lance un service de stockage illimité en ligne

|

L’e-marchand propose désormais un service de stockage illimité en ligne pour les photos, et de 20 Go pour d’autres fichiers de types vidéos, musiques ou encore documents.

Baptisé « Cdiscount Cloud », le service est proposé en exclusivité et gratuitement aux abonnés de son  programme « Cdiscount à Volonté »
Baptisé « Cdiscount Cloud », le service est proposé en exclusivité et gratuitement aux abonnés de son programme « Cdiscount à Volonté »

Après le mobile, le stockage. Quelques jours après avoir lancé une offre de forfait pour mobiles, Cdiscount revient avec la mise en place d’un service de stockage en ligne qui n’est pas sans rappeler celui de son concurrent Amazon. Baptisé « Cdiscount Cloud », il est proposé en exclusivité et gratuitement aux abonnés de son offre de livraison gratuite et illimitée en express « Cdiscount à Volonté », avant le lancement en 2017 d'une offre payante pour les non-abonnés. Concrètement, il permet aux clients du site sauvegarder automatiquement et de manière illimitée leurs photos, de bénéficier de 20 Go de stockage en ligne pour d'autres fichiers : vidéos, musique, documents... Partager leurs fichiers tout en contrôlant les droits d'accès, et enfin, d’accéder à leur espace cloud sur PC/Mac, mobile, tablette, et même télévision via Chromecast.

La sécurité des données en jeu

Conçu avec Oodrive, spécialiste européen du Cloud, le service est sensé répondre aux normes les plus exigeantes de sécurité pour garantir notamment la sécurité des données, et est exclusivement hébergé en France et donc placé sous la protection de la règlementation européenne sur les données personnelles. Un point sur lequel l’entreprise doit montrer patte blanche, ayant en effet été épinglée fin octobre par la CNIL pour la conservation en base de données, de plusieurs milliers de compte d’anciens clients et prospects sans aucune suppression, ainsi que plus de 4 000 données bancaires associées à des cryptogrammes visuels non sécurisées. L’e-marchand avait alors fait valoir qu’il s’agissait de pratiques isolées, restant toutefois inadmissibles.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message