Cdiscount livre en véhicule électrique les produits lourds sur Paris et Bordeaux

|

Après l'emballeuse 3D ou le chargement en vrac, le dernier projet RSE en date de Cdiscount consiste à livrer avec des véhicules électriques Gruau les produits de plus de 30kg sur Paris et Bordeaux. Le point sur ce nouveau service et le bilan des autres opérations déployées récemment.

10 camions électriques sont utilisés pour livrer les produits de plus de 30kg aux clients de Paris et Bordeaux. Une première en France assure l'e-commerçant.
10 camions électriques sont utilisés pour livrer les produits de plus de 30kg aux clients de Paris et Bordeaux. Une première en France assure l'e-commerçant. © Cdiscount

Depuis le 4 décembre sur Paris, tous les produits de plus de 30 kg vendus par Cdiscount sont livrés par le transporteur Jacky Perrenot en petit camion électrique. Au total, 8 véhicules électriques (VE) Gruau font deux tournées par jour pour livrer les clients finaux en intra-muros. Ils disposent d’une autonomie de 150 kms. Une tournée faisant entre 75 à 80 kms, il y a un rechargement partiel du véhicule qui est fait entre les deux boucles et pendant que les opérateurs rangent dans le camion les prochaines commandes à livrer.

Deux camions sont également utilisés sur Bordeaux et Cdiscount étudie le cas pour les villes de Lyon et Toulouse. « Ce pilote va nous servir à travailler le modèle économique, indique Pierre-Yves Escarpit, directeur général adjoint en charge des opérations logistiques, des services informatiques et des Achats de Cdiscount. Nous travaillons sur le sujet depuis un an avec C Chez Vous (Ndlr : société en charge de la livraison pour le groupe) et nous avons signé il y a 8 mois avec Gruau et Jacky Perrenot pour mettre en place ce projet. Il y a un sujet de surcoût important sans forcément de gain économique à dégager derrière. Mais sur 2019, notre leitmotiv dans la supply chain sera axé sur la RSE. »

Réduire la taille des cartons, chargement en vrac et notation des livreurs

L’e-commerçant a également travaillé sur ses emballages pour réduire le vide dans ses cartons. Cdiscount a été le premier à investir dans une emballeuse 3D de Neopost qui découpe le carton à la taille des produits. « Nous en avons 3 ce qui nous a permis de supprimer 3000 camions cette année et nous allons encore investir l’an prochain pour atteindre 5000 camions », annonce le dirigeant.

Autre changement, Cdiscount s’est mis à la livraison en vrac qui permet également de diminuer le vide dans les camions. « Nous utilisons cette méthode avec Mondial relais et nous discutons avec d’autres transporteurs pour l’étendre », indique Pierre-Yves Escarpit. Pour pouvoir recevoir les marchandises sous cette forme, cela suppose qu’ils disposent des bons équipements, dont un tapis télescopique pour aller au bout du camion.

Et au-delà de l’aspect écologique, Cdiscount travaille sur la qualité de sa livraison. La signature avec Bringg pour géolocaliser sa livraison et suivre en temps réel les opérations a permis à l'e-commerçant de travailler ce point. En effet, chaque livraison est notée par les clients via le mobile et l’e-commerçant peut tout de suite relever des potentiels problèmes et changer de livreurs. « Nous avons un niveau de qualité jamais atteint pour des produits de plus de 30 kg », se réjouit Pierre-Yves Escarpit.

D’autres projets doivent arriver sur 2019 découlant notamment de son incubateur The Warehouse. Trois projets passent en production : la gestion des retours des produits lourds avec ShopRunBack, la préhension des articles par un bras articulé avec NoMagic ou encore les roues sous chariot avec Ez-Wheel.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine l’actualité des équipements et technologies pour le magasin et de la supply chain des distributeurs.

Ne plus voir ce message