Cdiscount progresse en France, mais pas au Brésil

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Cnova, la filiale e-commerce du groupe Casino, enregistre un chiffre d’affaires en baisse au premier trimestre 2016. L’e-commerçant Cnova a présenté des résultats positifs pour Cdiscount en France, portés par l’électroménager et l’électronique, alors que la filiale de Cnova au Brésil souffre.

Cdiscount a enregistré 210 millions de visites sur le premier trimestre 2016.
Cdiscount a enregistré 210 millions de visites sur le premier trimestre 2016. © DR
Ce qu’il faut retenir :
• Cnova présente un chiffre d’affaires et un volume d’affaires en baisse au premier trimestre 2016 par rapport à 2015.
• La branche brésilienne enregistre des résultats en baisse alors que la filiale française voit son chiffre d’affaires progresser de 15,3%.
• En France, c’est l’électroménager et le high-tech qui gagnent en part de marché.

Cnova accuse le coup au premier trimestre 2016. La filiale e-commerce du groupe Casino, a présenté dans un communiqué du 11 avril 2016, un chiffre d’affaires de 742 millions d’euros au premier trimestre contre 893 millions d’euros en 2015, soit -6,6 points en glissement annuel à taux constant. Du côté du volume d’affaires même son de cloche, avec 1,14 milliards d’euros enregistrés au premier trimestre 2016, contre 1,22 milliards en 2015. En France, Cdiscount se porte bien, le volume d’affaires atteint 732 millions d’euros au premier trimestre 2016, en croissance de 18,3%. Le chiffre d’affaires est de 465 millions d’euros en progression de 15,3% en glissement annuel. Le groupe Cnova explique ces bons résultats par les effets liés à une année bissextile, et la renégociation du contrat de cession de créances*. Cdiscount indique aussi que son trafic a augmenté de 12,1% avec 210 millions de visite enregistrées au premier trimestre 2016.

La filiale brésilienne souffre

Cnova voit son chiffre d’affaires en baisse, malgré les bons résultats de Cdiscount en France. Le groupe enregistre souffre au Brésil. Le chiffre d’affaires réalisé par Cnova Brazil atteint 274 millions d’euros, soit -19,7% en glissement annuel, et 402 millions d’euros de volume d’affaires, soit -10,5% à taux de change constant. Cnova explique avoir constaté des irrégularités dans la gestion de ses stocks et enquêter actuellement.

Cdiscount porté par l’électroménager et l’électronique

En France, Cdiscount se porte bien grâce à la maison, à l’électroménager et aux produits électroniques. L’e-commerçant présente une part de marché en hausse de 3,8 points en janvier 2016, et +1,5 point en février 2016 sur ces produits, d’après les données de GfK. 41% du chiffre d’affaires a été réalisé sur les produits maison et électroménager, tandis que 34 autres pourcents proviennent des produits électroniques.

*Renégociation du contrat de cession de créances : il s’agit du contrat passé par Cdiscount avec les banques pour les crédits accordés à ses clients. Grâce au nouveau contrat, les crédits sont fournis directement par Cdiscount à ses clients et les créances sont ensuite cédées à une banque. Auparavant, c’est la banque qui proposait directement le contrat. 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA