Cdiscount se met à l’assurance de prêt immobilier

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

En partenariat avec Banque Casino, l’e-commerçant étoffe encore ses services bancaires avec une assurance de prêt immobilier, annoncée jusqu’à 75% de moins chère que les offres du marché.

Après 6 mois de tests dont les retours ont été positifs, Cdiscount veut communique plus largement sur son offre d'assurance de prêt immobilier.
Après 6 mois de tests dont les retours ont été positifs, Cdiscount veut communique plus largement sur son offre d'assurance de prêt immobilier.

Après les voyages, Cdiscount se lance dans l’assurance de prêts immobiliers. « Cette assurance est obligatoire dès que l’on souscrit un crédit immobilier pour se protéger d’un accident de la vie, détaille Marc Lanvin, directeur général adjoint de Banque Casino qui accompagne l’e-commerçant sur cette offre. Depuis janvier 2018, la loi Bourquin a libéralisé encore plus que la loi Hamon l’assurance des prêts immobiliers. Désormais, les consommateurs peuvent changer tous les ans, à condition que les garanties soient au moins équivalentes. »

Cette évolution réglementaire représente donc une occasion pour Cdiscount de se diversifier un peu plus dans les services bancaires. Depuis 2012, il propose, là encore avec la filiale bancaire de Casino et du Crédit Mutuel CIC, une carte bancaire. En juin dernier, l’e-commerçant dispose d’un service de prêt instantané.

Parcours client 100% numerique

Pour concevoir le parcours client entièrement numérique, Banque Casino a également travaillé avec la fintech Utwin pour aboutir dixit Marc Lanvin sur une expérience fluide pour les internautes. « Tout se gère à distance, sans examen de santé, souligne-t-il. Dans nos bases, nous avons toutes les garanties et offres des banques, que nous croisons pour délivrer un devis ultra-personnalisé. »

Mais est-ce que les consommateurs iront chez Cdiscount pour un sujet qui un peu éloigné de la consommation courante ? Pour Marc Lanvin, la réponse est bien évidemment positive. Le dirigeant s’appuie sur les 6 mois de tests menés auparavant, avec de nombreux dossiers conclus. De plus, « l’ajout du nom Banque Casino et le choix d’un assureur très connu, Malakoff Médéric, rassurent les consommateurs », pointe-t-il.

Mais c’est le gain financier qui devrait surtout inciter les clients au moins à faire une simulation puisque l’e-commerçant débarque des tarifs jusqu’à 75% moins cher. Comme pour son offre énergie, Cdiscount compte sur les volumes pour proposer des prix plus attractifs. Et dans le cas de ce nouveau service, il garantie même d’être le moins cher avec un remboursement de la différence si le consommateur trouve moins cher ailleurs.

 

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA