Ce qu’il faut savoir avant les résultats de Carrefour

|

RÉSULTAT Le leader français de la distribution présentera le détail de ses résultats 2013 demain matin, à Paris.

Georges Plassat, PDG de Carrefour.
Georges Plassat, PDG de Carrefour.© Ludovic Marin / REA pour Carrefour

La plupart des chiffres de l’année 2013 ont déjà été présentés le 16 janvier, en même temps que les résultats du quatrième trimestre. Le chiffre d’affaires est de 84,3 Mrds€, en recul de 1,2% au global, mais la performance à comparable est de + 2,3 %. Pour le quatrième trimestre, les ventes ont été de 22,2 Mrds€ (- 1,5% au global, + 3,4% à comparable). Le résultat opérationnel pour l’année est attendu à 2,2 Mrds€. Les comptes certifiés qui seront publiés demain pourront présenter de légères variations.

 

Quel rôle pour la nouvelle filiale immobilière ?

Du côté de la France, la fin d’année a semblé plus difficile, ce qui n’est pas une surprise suite aux déclarations pessimistes du patron de Système U. Alors que la période des négociations commerciales vient de s’achever, les analystes attendent d’en savoir plus sur l’impact qu’une éventuelle déflation peut avoir sur la marge du groupe en 2014. Dans quelle mesure pourrait-elle être compensée par des réductions de coûts ? Plus largement, cette assemblée sera l'occasion de questionner le PDG de Carrefour sur ses projets pour la nouvelle filiale immobilière, issue du rachat des galeries de Klépierre.

Combien de temps pour redresser l'Italie ?

Mais les véritables incertitudes pèsent sur l’Espagne et l’Italie. Quelles sont les tendances actuelles ? Si les ventes en Espagne confirment leur reprise, cela peut être une excellente nouvelle. Après plusieurs années de réduction drastique des coûts, un retour à la hausse du chiffre d’affaires aurait un impact certain sur le résultat opérationnel du groupe. Par contre, le redressement de l’Italie semble plus long que prévu. Les éclairages de Georges Plassat sont attendus sur ces deux points.

Sur le Brésil et la Chine, Carrefour a plutôt fait moins bien que ces concurrents locaux, y compris les français sur place. Comment compte-t-il redresser ses performances en 2014 ? La question de l’introduction en bourse de la filiale brésilienne sera certainement posée, même si l’enseigne semble vouloir temporiser.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter