Cécile Beliot-Zind passe de Danone Eaux France à Bel [Exclu LSA]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Selon nos informations, Cécile Beliot-Zind, directrice générale de Danone Eaux France depuis 2014, rejoindra en mars le fromager Bel.

Cécile Beliot-Zind aura en charge la transformation du groupe Bel.
Cécile Beliot-Zind aura en charge la transformation du groupe Bel. © © Pierre VASSAL/HAYTHAM

Selon nos informations, Cécile Beliot-Zind, récemment interviewée dans nos pages (voir ci-contre), quittera Danone Eaux France fin février pour rejoindre le groupe familial Bel. A un poste important puisque cette diplômée de l'Essec travaillera en direct avec Antoine Fievet, président de Bel, à la mise en oeuvre de la transformation du groupe. En effet, depuis le récent rachat du transformateur de fruits MoM, Bel a étendu son territoire en passant du seul fromage à un univers plus large, celui du snacking sain. Après dix-sept années passées au sein du groupe Danone, en France et à l’étranger, Cécile Beliot-Zind va donc changer d’univers. Ce ne sera pas la première fois. Voici le portrait que nous avions publié mi-janvier de cette femme que ses collègues et concurrents décrivent tous comme "bucheuse, sympathique et engagée".

Russophile et russophone

Un passage dans le café chez Kraft, suivi d’un autre dans la confiserie chez Cadbury. Mais, c’est finalement chez Danone que Cécile Beliot-Zind a choisi de jeter l’ancre, en 2000, la même année qu’Emmanuel Faber. Depuis, "j’ai alterné le marketing opérationnel et global", résume simplement cette maman de quatre enfants. Marketing opérationnel pour Prince de Lu (alors dans le portefeuille de Danone) puis marketing global pour Mikado, marque qui liait Danone au japonais Glico. Puis, suite au rachat de la branche biscuits de Danone par l’américain Kraft (devenu depuis Mondelez), cette diplômée de l’Essec a rejoint la branche Eaux du groupe pour prendre en charge le marketing de Bonafont. Un poste qu’elle assume de 2008 à 2010. Puis, après un passage de deux ans en Belgique, elle embarque toute sa petite famille en direction d’un pays qui lui tient à cœur, la Russie. "Le russe était ma première langue au collège. À 16 ans, je suis partie six mois à Saint-Pétersbourg à l’occasion d’un échange scolaire. J’ai vite apprécié la générosité, la fidélité et la sincérité des Russes", se souvient-elle. Et puisqu’il arrive que les bons souvenirs se muent en belles histoires, Danone acquiert Unimilk en 2012 et nomme la jeune femme vice-présidente chargée du marketing de l’entreprise russe, spécialiste des produits laitiers frais. Une fonction que cette fan de musique électronique occupera jusqu’en décembre 2014, date à laquelle elle a pris la succession de Véronique Penchienati à la direction générale de Danone Eaux France et Benelux. En attendant, un jour, un autre challenge.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA