[Prime Day] Céline Saada-Benaben (eBay) : "Pourquoi payer l’abonnement d’une marketplace pour bénéficier de réductions ?"

|

eBay tacle Amazon sans le nommer en organisant lui aussi une journée de promotions le 16 juillet, jour du Prime Day de son rival. Sa DG France défend pour sa part un programme de fidélité gratuit.

Céline Saada-Benaben, DG France d'eBay.
Céline Saada-Benaben, DG France d'eBay.© eBay

En amont de l'Amazon Prime Day du 16-17 juillet, vous avez dit dans un communiqué : "Pourquoi payer l’abonnement d’une marketplace pour bénéficier de réductions ?" Pour commencer, êtes-vous sûre qu'eBay est moins cher qu'Amazon ?

Oui. Notre catégorie Bon Plans existe depuis 2013, les articles sont à 80% livrés gratuitement et bénéficient depuis un an d'un programme "meilleur prix garanti" : nous remboursons la différence quand l'acheteur trouve moins cher ailleurs. Or nous sommes une marketplace, donc nous prenons ce risque alors que ce sont les vendeurs qui contrôlent les prix. Autant vous dire que nous sommes assez sûrs de nous, notamment grâce à une étroite collaboration avec les marchands, pour qu'ils soient bien positionnés et disposent de stocks suffisants.

Prime offre beaucoup plus que des réductions pendant Prime Day. Aux Etats-Unis, JP Morgan estime à 785 dollars la valeur totale des services compris dans le programme. Votre critique est un peu réductrice…

Nous comprenons qu'on s'abonne pour bénéficier de services à valeur ajoutée. Ce qui nous amuse plus, c'est de dire que pour bénéficier d'offres, il faut s'abonner à Prime. Chez eBay, les bons plans sont pour tout le monde.

Voulez-vous vous positionner sur les bas prix ? N'est-ce pas un peu dangereux pour vos marges, en plus d'être un créneau déjà trusté par Cdiscount ?

Nous ne voulons pas nous positionner sur les prix bas - ou pas seulement - mais sur un inventaire large aux prix compétitifs et sur les articles rares ou hors saison. Donc oui aux prix bas sur les produits à forte demande – comme l'équipement de la maison et l'électroménager actuellement – mais notre force, pour répondre à tous les besoins, est aussi d'être présent sur toute la longue traîne, à des prix normaux.

Amazon a Prime, Cdiscount a Cdiscount à Volonté, Rakuten a ses SuperPoints… Et eBay ?

En début d'année nous avons lancé eBay Extra (en beta-test, NDLR), un programme de fidélité gratuit qui permet, en achetant ou en vendant sur eBay, d'accumuler des points qui peuvent être transformés en bons d'achat sur eBay. Nous enregistrons un bon niveau d'adhésion sur tous nos segments d'acheteurs et observons une hausse de leur fréquence d'achat.

eBay organise aussi une vague de promotions à partir du 16 juillet. Espérez-vous profiter des investissements marketing d'Amazon pour son Prime Day – dont il gardait auparavant la date secrète le plus tard possible pour éviter que des concurrents ne se l'approprient – pour le transformer en "Black Friday d'été" à moindre frais ?

Il y a toujours des promos sur eBay. Mais tant qu'à ce qu'il y ait du bruit sur le marché ce jour-là, nous nous assurerons d'avoir des promos très valables pour tous ceux qui, comme au moment des soldes, chercheront de bonnes affaires en ligne. Les internautes naviguent beaucoup entre les sites, en particulier sur les journées commerciales fortes du calendrier. Et peut-être Amazon ne ressent-il plus le besoin de garder la date de cette journée secrète...

Amazon, Google, Alibaba, JD, Rakuten ou encore Ocado annoncent des partenariats de grande ampleur avec des distributeurs physiques. Et eBay ?

Même si nous travaillons surtout avec les TPE et PME, nous sommes également intéressés par des partenariats avec de grands distributeurs et industriels. En France, nous avons encore un peu de travail pour mettre en valeur ce que nous pouvons leur apporter. Mais nous avons beaucoup d'atouts. D'abord notre modèle de pure marketplace, qui ne les concurrence pas. Ensuite, nous apportons des opportunités d'accélération non seulement en France mais aussi à l'étranger, grâce à notre maîtrise du cross-border. 95% de nos vendeurs professionnels exportent ! Très peu d'acteurs sont capables d'accompagner des entreprises sur cette dimension.

Votre modèle de pure marketplace a certes des avantages, mais il est moins adapté que la vente en propre pour se battre sur la livraison rapide. Réfléchissez-vous à vendre en propre, comme Rakuten le fait désormais au Japon ?

Cela fait partie de nos questionnements. Nous testons différentes choses dans d'autres pays, mais pour l'instant sans inventaire en propre.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message