Marchés

Celtigel, fabricant de MDD surgelé, lance sa marque propre : La Tribu Toquée

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Jusqu’à présent 100 % fabricant de MDD surgelé salé, Celtigel, pôle surgelé du groupe breton Le Graët, bouscule les codes du rayon avec le lancement de sa marque de plats cuisinés La Tribu Toquée. La gamme est présentée dans un packaging innovant et coloré en carton.

La Tribu Toquée, la première marque propre de surgelé salé du groupe de MDD Celtigel
La Tribu Toquée, la première marque propre de surgelé salé du groupe de MDD Celtigel

« Avec notre marque propre de surgelé salé, La Tribu Toquée, nous voulons devenir innovant comme les chips Bret’s avec le concept décalé de Michel & Augustin », explique Emmanuel Rouault, directeur commercial de Celtigel. Pôle surgelé du groupe familial Le Graët, Celtigel, 55 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015, œuvre dans la fabrication de surgelé salé en MDD. Depuis 4 ans, l’entité a décidé de s’ouvrir à l’innovation et a ainsi percé la distribution spécialisée avec des clients tels que Picard, Thiriet et Toupargel. « Nous réalisons 1/3 de notre chiffre d’affaires en GMS, ¼ en freezer center et le reste concerne la RHF et l’export », ajoute-t-il. Mais devant faire face à la guerre des prix et au recul des ventes des MDD, Celtigel, dont le site de production se situe à Plélo, entre Guingamp et Saint Brieuc, a décidé d’opérer des virages stratégiques : lancement de sa propre marque afin de valoriser la catégorie des surgelés salés en GMS et augmenter la part de l’export en passant de 3 à 20 % du chiffre d’affaires d’ici 5 ans.

2 à 3 millions d’euros de chiffre d’affaires d'ici 3-4 ans

Ainsi, Celtigel est arrivée avec une gamme de trois références de coquilles cuisinées (coquilles de Colin d’Alaska à la sauce parisienne, Saint-Jacques à la sauce Breizh et Saint-Jacques et gambas sauce bord de mer), La Tribu Toquée, en octobre. Elle est référencée dans le Grand Ouest chez Leclerc, Intermarché et Système U. La nouveauté de la gamme réside également dans le packaging, rupturiste. Les produits sont présentés dans une boite en carton, très colorée et estampillée « recette cuisinée en Bretagne ». Celtigel table sur un chiffre d'affaires de 2 à 3 millions d’euros à horizon 3-4 ans sur cette marque. Par ailleurs, en janvier, la gamme va compter de deux nouvelles références de poissons semi-élaborées (saumon et Colin), présentées en skinpack, un film transparent qui permet aux consommateurs de visualiser le produit et de le réchauffer directement avec. Une technologie, apparentée à celle du frais, déjà proposée par Celtigel pour les MDD Picard. « Avec notre gamme Tribu Toquée, nous souhaitons être, d’ici 5 ans, une marque nationale mais nous allons y aller petit à petit. Nous sommes présents dans une cinquantaine de magasins aujourd’hui et on sera dans 300 en février », détaille Emanuel Rouault. En lançant cinq produits en trois mois, La Tribu Toquée va continuer de se développer. « Nous réfléchissons à nous tourner vers le bio car sur les produits transformés surgelés, il n’y a pas d’offre », ajoute-t-il. Pour faire connaitre sa nouvelle griffe, Celtigel, qui bénéficie de peu de moyens financiers pour communiquer, lancera sa page Facebook avant Noël et habillera des têtes de gondoles en magasins.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA