Cémoi inaugure son usine de chocolat en Côte d’Ivoire

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le chocolatier français Cémoi a ouvert à Abidjan sa première usine de chocolat  destinée à approvisionner le marché local en spécialités chocolatées.

L'usine Cémoi en Côte d'Ivoire pour la production locale.
L'usine Cémoi en Côte d'Ivoire pour la production locale.© CEMOI

Inauguré ce lundi 18 mai par Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire, le nouveau site de Yopougon, à Abidjan, d’une surface de 2 000 m2, représente un investissement de 6 millions d’euros pour une capacité de production de 10 000 tonnes/an. La nouvelle usine ultramoderne, qui emploiera une centaine de collaborateurs locaux, vient compléter le programme déployé par Cémoi en Côte d’Ivoire pour assurer une maîtrise totale de la filière chocolat, dès la culture des fèves de cacao. Présent dans le pays depuis presque 20 ans, le Groupe emploie déjà plus de 1 000 collaborateurs locaux sur son usine de transformation de fèves (Abidjan). Il travaille également en étroite collaboration avec 19 000 planteurs de cacao dans le cadre de la joint-venture PACTS et de son nouveau programme « Transparence Cacao », visant à produire un chocolat issu d'une filière 100 % responsable à horizon 2020. Cette implantation locale lui a permis de développer un cacao d’origine Côte d’Ivoire Premium : un cacao aux qualités aromatiques exceptionnelles.

Une gamme spécifique pour le marché africain

Le nouveau site de production ivoirien de Cémoi va venir compléter l’offre produit actuelle, pour fabriquer localement les produits spécifiquement destinés au marché africain. Le site ivoirien commercialise déjà depuis 2013 en Côte d’Ivoire les produits de la gamme «Akwaba » pour les consommateurs locaux : tablettes, poudre de cacao, pâte à tartiner et les produits de la gamme « Gourmet », dédiés aux professionnels ivoiriens (restaurateurs, biscuitiers, chocolatiers, boulangers, pâtissiers). La nouvelle chocolaterie d’Abidjan lancera deux nouveaux produits dès le mois de juin : une tablette de chocolat pâtissier de 2kg destinée au marché des professionnels et le stick Tarticao : une pâte à tartiner aux noisettes, une recette et un format en mini?sachet de 20 g, format spécialement étudiés pour les canaux de distribution traditionnels locaux. Une poudre de cacao petit déjeuner complètera l’offre de produits dès 2016.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA