Centrales d’achat : quelles sont les alliances à date ?

|

Les alliances de centrales d’achat sont en perpétuelle évolution, qu’il s’agisse de leur périmètre, ou de leurs activités (négociations avec les multinationales, lancements multinationaux, biens non revendables, etc). Le point à date, alors que Casino et Conforama viennent de créer une nouvelle centrale pour les marques de biens durables.

L'entrée de la centrale d'achats Eurauchan à Villeneuve d'Asq (59)
L'entrée de la centrale d'achats Eurauchan à Villeneuve d'Asq (59)

Septembre 2016 : Casino et Conforama annoncent une alliance à l’achat baptisée Mano de 1,3 milliard d’euros pour les biens durables (machines à laver, téléviseurs, ordinateurs) qui concerne une vingtaine de marques, uniquement pour la France.

Août 2016 : Le néerlandais Ahold et le le belge Delhaize fusionnent, le premier est membre de la centrale AMS (Ahold Marketing Service), le second de Coopernic. Le nouveau groupe reste membre des deux centrales d’achat, la première comprenant Ahold-Delhaize (NL), Ika (Suède), Morrisson (GB), Migros (Suisse), Danks (Danemark) ; la seconde (Coopernic) comprend Ahold-Delaize, E.Leclerc, Rewe, et Coop Italia. D’après un communiqué d’Ahold, la première s’occuperait des MDD, la seconde des négociations avec les multinationales. Le potentiel d’achats de Coopernic s’élève à plus de 150 milliards de chiffre d’affaires.

Juillet 2016 : la fusion des enseignes Auchan et Système U capote, des patrons d’Hyper U s’opposant à passer sous l’enseigne nordiste, mais l’alliance aux achats actée en septembre 2014 entre les deux enseignes est confirmée. Système U avait alors confié un contrat de mandat à Eurauchan. La rumeur fait état de la création d’une nouvelle société commune aux achats entre Eurauchan et Système U. L’annonce serait faite - ou pas - après l’examen par l’Autorité de la concurrence, qui pourrait être rendu dans les prochaines semaines. Il avait été évoqué - puis démenti - le fait que les achats, ciblés actuellement sur une soixantaine de grandes entreprises, serait élargi aux MDD et aux premiers prix. "L'examen approfondi permettra d'identifier les conséquences de cette fusion pour les fournisseurs communs aux deux groupes, notamment les fournisseurs appartenant à des catégories qui étaient jusqu'alors exclues du mandat d'achat commun conclu par Auchan et Système U en 2014", avait cependant précisé l'Autorité de la concurrence.

Juin 2016 : Carrefour et Cora, déjà alliés à l’achat pour les grandes marques depuis début 2015, notifient à l’Autorité de la concurrence leur intention d’étendre le contrat de mandat à l’achat de premiers prix. Il n’y a pas de centrale d’achat commune, Provera (Cora) conservant les achats auprès des PME. Carrefour détient de son côté de longue date Carrefour World Trade, basée à Genève pour les achats multinationaux...dont la France peut faire partie, et Carrefour Marchandises International, plutôt orientée achats denon-alimentaire.

Eurolec Trading, en plus de Coopernic   

Juin 2016 : E.Leclerc et l’Allemand Rewe créent une centrale d’achat commune, baptisée Eurolec Trading, basée à Bruxelles. La structure doit négocier avec les grands groupes internationaux, mais aussi les achats de produits bio, les MDD, l’énergie (carburants, électricité pour les magasins…). E.Leclerc et Rewe réalisent respectivement 44 et 52 milliards de chiffre d’affaires.

Janvier-Février 2016 : Asda (GB) et Kaufland (Allemagne) rejoignent l’eurocentrale EMD, basée en Suisse, qui compte Casino, Markant (Allemagne), Supergro (Danemark) Euromadi (Espagne). La centrale vise surtout l’achat de MDD et de biens non revendables (linéaires, carrelage…)

Septembre 2015 : Metro France rejoint l’alliance Auchan et Système U pour les achats, via un contrat de mandat à la centrale Eurauchan, pour les grandes marques, uniquement dans l’Hexagone. Les groupes Auchan et Metro (Allemagne) ont déjà des accords pour des achats au niveau international depuis 2014, qui concernent notamment les négociations avec des grands groupes comme Samsung.

Août 2015 : Le belge Colruyt, l’Italien Conad et les Coop Suisses rejoignent la centrale Alidis, qui comprend déjà Intermarché, l’Allemand Edeka et l’Espagnol Eroski. Alidis pèse environ 140 milliards de chiffre d’affaires cumulés.  Les trois arrivants étaient auparavant alliés à E.Leclerc et Rewe dans Coopernic, avant que la centrale n’éclate, puis se reconstitue autrement composée.

Octobre 2014 : Système U rejoint la centrale Eurauchan (Auchan), Casino et Intermarché créent Incaa (Intermarché Casino Achats), rejoint en 2015 par Dia à l’international et enfin Cora rejoint Carrefour à l’achat. C'était l'année des fusions de centrales d'achat en France, qui aura fait couler beaucoup d'encre. Lors du Congrès des Négociations Commerciales 2017 LSA, qui aura lieu le 5 octobre à Paris, les dirigeants d'enseignes auront l'occasion de préciser leurs stratégies à l'achat, et les bonnes cases à cocher pour que les produits atteignent les rayons, tant pour les magasins en France que pour l'expansion internationale, où les entreprises de produits de grande consommation françaises, dans leur majeure partie, n'excellent pas encore, malgré la bonne réputation du "Made in France"...



 

1 commentaire

Dick

08/06/2017 14h12 - Dick

Merci Sylvain, Très utiles et cômplet. Maybe you are the one who can give me the addresses of the buying offices and cities so I can reach them. Dick Sijmons

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter