Centre-Val de Loire : la créativité encouragée

|
Centre-Val de Loire : la créativité encouragée

Principalement connue pour ses châteaux de la Loire, la région Centre-Val de Loire (CVDL) se distingue également par sa Cosmetic Valley, ses laboratoires pharmaceutiques et sa place de leader agricole dans les céréales. Une bonne dynamique portée en partie par l’innovation. François Bonneau, président de la Région Centre-Val de Loire, complète : « Nous sommes une des toutes premières régions en termes de nombre de PME engagées dans l’innovation, avec 1 493 entreprises innovantes suivies et aidées par différents acteurs locaux. Soit une augmentation de 50 % par rapport à l’année 2013. » Et s’il est vrai que la région compte peu de très grosses entreprises, les PME s’y installent volontiers.

Pourtant, celle-ci a connu des périodes plus difficiles ces quinze dernières années avec le secteur de l’industrie qui a fortement pâti de la crise. Pour faire face, la Région s’est mobilisée et a mis l’innovation au cœur de sa stratégie économique.

Subventions régionales

Dans un premier temps, c’est un contrat d’appui aux projets recherche et développement innovation (CAP RDI) qui a été mis en place. Alban Marché, directeur de l’industrie, des services et du développement international au conseil régional, détaille : « Ce programme intervient auprès d’entreprises innovantes à hauteur de 400 000 € maximum. Cette subvention est mise en place pour les entreprises qui nous sollicitent et qui développent de ­nouveaux produits, de nouveaux services. La plupart du temps, nous intervenons à hauteur de 50 % du projet. »

Dès 2012, la région propose des diagnostics innovation croissance. Les entreprises qui le souhaitent peuvent bénéficier de la visite d’un spécialiste de l’innovation afin d’analyser leurs projets et d’indiquer un process de développement et d’innovation, toujours dans un but de compétitivité ou d’apporter des solutions aux problématiques de marché.

Mais c’est en 2013 que la Région prend un véritable tournant en lançant son premier appel à projets innovation. Ainsi, les entreprises peuvent lui proposer un projet, qui, après examen d’un jury, décide si elle va aider ou non à sa concrétisation. « En 2013, nous avons consacré 8 millions d’euros à ces appels à projets et nous avons sélectionné et aidé une centaine d’entreprises. En 2016 c’est 16 M € qui ont été consacrés (10 M € de la Région et 6 M € de fonds européens) pour 170 entreprises présélectionnées. Le Jury se rassemblera en octobre pour choisir celles qui bénéficieront de notre aide », détaille François Bonneau qui affirme que le CVDL se destine à devenir une « véritable terre d’accueil de l’innovation. »

Ne pas oublier l’humain

Et parmi les entreprises innovan­tes de la région, plusieurs domaines se distinguent déjà, comme la cosmétique, à l’instar de la Cosmetic Valley. L’industrie pharmaceuti­que est aussi très représentée, notamment par les laboratoires qui produisent à eux seuls 40 % des médicaments vendus en France. Enfin l’agro­alimentaire tient une part importante des innovations qui naissent dans la région.

Ainsi l’entreprise Comme des Papas, née en février 2015, est une start-up innovante qui trouve les matières premières de ses petits pots en région CVDL et qui a bénéficié des subventions de la région. Elle connaît, depuis, un succès grandissant. « Nous avons une agriculture extrêmement diversifiée avec tout ce qui est maraîcher, horticulture, arbori­culture, élevage… Nous avons aussi un pôle de compétitivité dédié à l’innovation du végétal spécialisé », explique Alban Marché.

Enfin, il semble capital pour les élus de la Région tout comme pour les industriels de replacer l’humain et l’emploi au cœur de l’innovation. « Beaucoup oublient que l’innovation part avant tout de cerveaux humains », constate Alban Marché. Avec pour but de pérenniser son économie et de devenir une région créatrice d’emplois, le Centre-Val de Loire entend déployer dès 2017 de nouveaux outils pour accélérer l’innovation. En effet, dès janvier prochain, une grande agence régionale de développement économique verra le jour. « Elle couvrira à la fois tout ce qui concerne l’innovation ainsi que les projets de conquête du marché à l’international par nos PME, et les aspects de relations et de ressources humaines nécessaires au développement », conclut fièrement le président de la Région.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2429

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA