Services & Livraison

Walmart étend à sa marketplace la livraison J+2 gratuite et les retours en magasin

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Contrairement à Fulfillment by Amazon, le géant américain de la distribution certifiera ses tiers vendeurs pour qu'ils livrent eux-mêmes sous deux jours. Pour bénéficier de ce service, le consommateur doit effectuer une commande de plus de 35 dollars.

Wal-Mart; Walmart Oklahoma City; Walmart store
Wal-Mart; Walmart Oklahoma City; Walmart store© Spencer Tirey/ Walmart

A partir de novembre 2018, Walmart étendra à sa marketplace deux services phares de son activité de vente en ligne : la livraison sous deux jours et les retours en magasins.

Disponible depuis janvier 2017 sur les produits commercialisés en propre, la livraison gratuite au-delà de 35 dollars de panier - sans abonnement annuel - constituait déjà une proposition de valeur très intéressante face à la livraison J+2 illimitée d'Amazon Prime, qui coûte près de 120 dollars par an aux Etats-Unis. Aujourd'hui, le distributeur franchit un nouveau pas en commençant à étendre le dispositif aux vendeurs tiers de sa marketplace. Et plus précisément à plusieurs centaines de vendeurs dont il aura, d'ici novembre, certifié que leur capacités logistiques leur permettent d'assurer cette promesse. Cette offre sera ensuite étendue à un plus grand nombre de partenaires. Il s'appuiera également sur son partenaire Deliverr, le "Uber du fulfillment", pour permettre aux vendeurs de dispatcher leurs stocks dans divers entrepôts du pays afin de livrer plus rapidement le client final. Un modèle différent, donc, du programme Fulfillment by Amazon (Expédié par Amazon en français) qui, depuis 2006 aux Etats-Unis, prend en charge le stockage et l'expédition de vendeurs de la marketplace d'Amazon... mais qui se rapproche beaucoup du programme Amazon SFP (Seller Fulfilled Prime), qui permet aux vendeurs de bénéficier des commandes Prime en expédiant eux-mêmes sous deux jours.

Autre avantage compétitif sur lequel il capitalise : Walmart a décidé de mettre à disposition de ses vendeurs tiers ses 4700 magasins dans le pays. Ils peuvent s'en servir comme de points de retrait. Le retailer ne donne pas plus de détails sur le pricing de ce service ni sur son organisation. Et pour lever le gros frein à l'achat sur les marketplaces que constituent les retours produits, il va permettre aux clients de retourner leurs achats marketplaces directement dans son réseau, charge à Walmart de les remonter jusqu'aux vendeurs. Le client final n'aura qu'à imprimer un bordereau de retour directement depuis son site, le coller sur le paquet et venir le déposer au comptoir service des points de vente de Walmart, qui gèrera pour eux l'expédition. Les tarifs de ces retours dépendront du vendeur et de la taille du produit.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA