CES 2017 : 7 start-up de la French Tech à suivre

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Plus de 220 start-up devraient être présentes au CES de Las Vegas, qui se tient du 5 au 8 janvier 2017. La French Tech représente la première délégation mondiale avec 36% des effectifs de l’Eureka Park. Le point sur 7 start-up à suivre de plus près sur le consumer electronic show. 

Les grands groupes français soutiennent les start-up sur le CES 2017.
Les grands groupes français soutiennent les start-up sur le CES 2017. © DR - French Tech

Avec 36% des effectifs présents sur l’Eureka Park, l’espace dédié aux start-up, la French Tech est la première délégation mondiale. Cette année encore, les start-up françaises seront bien représentées au CES qui se tient à Las Vegas du 5 au 8 janvier 2017. Le site de la French Tech souligne que 222 start-up ont été recensées. Ceci s’explique par la bonne forme de l’innovation en France, et les investissements des grands groupes sur ce secteur. La Poste emmène 16 start-up grâce à son programme French IoT, quand Engie et Legrand s’engagent aux côtés de SigFox et Netatmo respectivement. Les grands distributeurs entrent aussi dans la danse avec la promotion des "objets connectés de la French Tech" et des référencements sur les rayons d’Auchan, Boulanger, Carrefour, Casino, Darty, la Fnac, Leclerc, Leroy Merlin, Lick, Orange, Système U ou encore Vente-privée.

1. Les Toulousains de Catspad

Parmi ces quelque 200 entreprises françaises présentes sur place, Catspad a été élue meilleure innovation connectée par le public, par le programme French IoT du groupe La Poste. La start-up toulousaine a mis au point un distributeur pour chat intelligent. Avec sa fontaine à eau et son distributeur de croquettes couplé à une application sur smartphone, le Catspad identifie le chat, distribue des rations journalières et suit l’alimentation de l’animal.

2. Bixi change l’interaction avec le smartphone

La start-up grenobloise Bluemint Labs a récolté 486% du montant qu’elle espérait sur Indiegogo, pour Bixi. Ce capteur permet de commander un objet connecté à distance grâce à de simples gestes. Bixi change la manière d’interagir avec un objet.

3. Myxypod, l’Amazon Echo de la French Tech

La maison connectée sera encore une fois bien représentée sur le CES 2017. Mixity a mis au point Myxypod, une enceinte connectée avec un son à 360° qui est gérée via reconnaissance vocale. Elle se connecte aux objets intelligents de la maison comme les volets roulants, le chauffage, l’éclairage. Elle fait aussi office de réveil, permet de stocker des photos et bien sûr d’écouter de la musique.

4. L’interphone intelligent prend part au voyage

Les aixois de Fenotek font partie de la délégation Business France. Son interphone vidéo Hi) qui grâce à un smartphone ou une tablette permet d’établir une communication bidirectionnelle avec la personne qui se tient devant la porte. Celle-ci peut lui parler directement, simplement déverrouiller la porte. Les membres de la famille sont aussi reconnus.

5. Equisense et ses produits connectés pour chevaux

Les animaux seront aussi bien représentés au CES 2017. La start-up qui a présenté Motion un capteur de performances pour le cheval au travail, a lancé un deuxième objet connecté sur Kickstarter en novembre dernier. Le body connecté permet de suivre les déplacements et le sommeil de l’équidé tout au long de la journée.

6. L’appli de Plume Labs

Avec Plume Air Report, une application mobile gratuite sur iOS et Android, la start-up parisienne accompagne les actifs urbains dans leurs expéditions. Celle-ci les aide à mieux se prémunir contre la pollution grâce à son intelligence artificielle et améliore leur santé environnementale. La plateforme Plume Air Cloud API est, elle, dédiée aux villes entreprises et organisations qui souhaitent être mieux informées sur la qualité de l’air.

7. Les chargeurs sans fil d’Energy Square

La start-up réinvente la façon de charger les smartphones. Elle a mis au point une plaque à poser au dos du téléphone, équipée d’une petite broche et de deux électrodes. Simplement posé sur une plaque, le smartphone se recharger sans avoir besoin d’être branché. 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA