[CES 2018] Pourquoi le magasin sur roues de Toyota a conquis Amazon

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le constructeur japonais a présenté son dernier concept-car, un véhicule autonome modulable qui peut être transformé en boutique mobile. Amazon et Pizza Hut sont partenaires du projet. 

Pourquoi e-Palette, le nouveau magasin sur roues de Toyota, a conquis Amazon.
Pourquoi e-Palette, le nouveau magasin sur roues de Toyota, a conquis Amazon.© Toyota

La rédaction vous conseille

Un véhicule autonome couteau suisse, capable de se métamorphoser tour à tour en fablab, food-truck et… magasin mobile. Baptisé e-Palette, ce nouveau concept-car électrique a été dévoilé le 8 janvier par Toyota lors d'une conférence au Consumer Electronics Show 2018 (CES 2018), grand-messe de la high tech organisée à Las Vegas. L'aménagement du véhicule est entièrement modulable, en fonction des besoins de l'utilisateur. Il est par exemple possible d'y placer des étagères pour présenter des produits ou une cabine d'essayage. Disponible en trois tailles, la e-Palette peut mesurer entre 4 et 7 mètres. Un adulte peut se déplacer debout dans la version la plus grande.

Cette nouvelle navette modulaire pourrait transformer la vie des retailers, notamment les spécialistes de la vente de vêtements, chaussures, lunettes de soleil... Si ce véhicule unique est un jour produit à grande échelle, leurs prospects pourront sélectionner des produits sur leur site de vente en ligne, choisir le lieu et l'heure où ils souhaitent essayer les différentes paires de baskets qui leur ont tapé dans l'œil et attendre que la navette autonome vienne à leur rencontre transportant avec elle ces articles, comme le montre la vidéo de Toyota ci-dessous. Après leur séance d'essayage, les consommateurs passent à la caisse avec les chaussures de leur choix.

Cette solution pourrait limiter fortement les retours de colis, coûteux pour les retailers. Un intérêt qui n'a pas échappé à Amazon, qui travaille étroitement avec Toyota sur ce projet. Avec Pizza Hut et les entreprises de VTC Uber et Didi, le géant de la vente en ligne fait partie des premiers partenaires de l'e-Palette Alliance, dont la création a également été annoncée par le groupe japonais lors de sa conférence au CES 2018. Toyota prévoit de développer une palette de services autour de sa navette autonome avec ses associés. Amazon pourrait non seulement développer des concepts de magasins mobiles, mais également utiliser l'e-Palette pour livrer ses colis plus rapidement.

Toyota prévoit de conduire des tests de faisabilité sur ce véhicule dans plusieurs régions du monde, notamment les Etats-Unis, à partir de 2020. La multinationale pourrait notamment expérimenter de nouveaux services de mobilité au Jeux olympiques 2020, organisés à Tokyo. 

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA