[CES 2019] L’Oréal récompensé pour son outil de mesure de pH de la peau

|

VIDÉO A l’occasion du CES 2019 qui se tient à Las Vegas jusqu’au 11 janvier 2019, L’Oréal a reçu un prix de l’innovation dans la catégorie "Wearable Technology Products" pour la technologie My Skin Track pH by La Roche-Posay. Il s’agit d’un capteur microfluidique portable qui mesure les niveaux du pH de la peau. Un produit qui sera lancé aux États-Unis au courant de l’année.

My Skin Track pH de La Roche-Posay (L'Oréal) a reçu un prix de l'innovation au CES 2019.
My Skin Track pH de La Roche-Posay (L'Oréal) a reçu un prix de l'innovation au CES 2019.© L'Oréal

Au Consumer Electronics Show (CES) 2019 de Las Vegas, L’Oréal présente cette année un capteur microfluidique portable connecté à une application mobile qui mesure les niveaux du pH de la peau. A cette occasion, ce produit a d’ailleurs reçu un prix de l’innovation dans la catégorie "Wearable Technology Products". Proposée sous la marque de dermocosmétique La Roche-Posay, la technologie se nomme My Skin Track pH. Pour la créer, L’Oréal s’est associé à Epicore Biosystems, leader dans le secteur des plateformes microfluidiques et des capteurs portables flexibles

Quel intérêt de mesurer le pH de la peau ? « Le pH est un indicateur essentiel de l’état de santé de la peau », déclare le professeur Thomas Luger, chef du service de dermatologie à l’Université de Münster. En effet, quand l’équilibre du pH de la peau est perturbé, que ce soit en raison de facteurs environnementaux ou d’affections sous-jacentes, des réactions inflammatoires peuvent se développer, explique-t-on chez L’Oréal. Ces réactions peuvent entraîner et exacerber des maladies de peau fréquentes comme la sécheresse cutanée, l’eczéma ou encore la dermatite atopique. « Jusqu’ici, mesurer le pH de la peau en dehors du cadre d’une étude clinique était très compliqué. Cet outil a le potentiel nécessaire pour pousser mes patients à adopter des habitudes plus saines en matière de soin de la peau et offrir aux professionnels de santé un tout nouveau moyen de recommander des soins adaptés », poursuit le professeur Thomas Luger. Guive Balooch, directeur du Tech Incubateur de L’Oréal recherche et innovation, conclut : « chez L’Oréal, nous sommes convaincus que la santé représente le futur de la beauté et nous nous engageons à tirer parti de la technologie pour informer et offrir des solutions à nos consommateurs ».

Dans un premier temps, My Skin Track pH sera lancé en 2019 chez les dermatologues partenaires de La Roche-Posay aux États-Unis dans le but de rassembler de nouvelles données pour, à terme, proposer le produit directement aux consommateurs.  

La technologie My Skin Track pH expliquée en vidéo (en anglais):

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message