Ces 30 centres commerciaux qui vont naître ou renaître en 2016

Ces 30 centres commerciaux qui vont naître ou renaître en 2016

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Trente inaugurations de centres commerciaux, en plus ou moins grande pompe, en 2016 ! C’est ce qu’a débusqué LSA en interrogeant plus de 20 promoteurs sur leurs grandes réalisations programmées dans l’année. « Beaucoup trop ! », clament déjà les dénonciateurs de la surproduction de mètres carrés commerciaux. Peut-être pas, si l’on regarde de plus près ces chiffres. Déjà, sur les 30 projets annoncés, seulement la moitié concerne des créations « pures ». C’est-à-dire des ensembles commerciaux créés ex nihilo, même si certains s’inscrivent comme nouveaux maillons de zones commerciales déjà existantes.

Sur le critère de la taille, les projets majeurs de 2016 soutiennent la comparaison avec ceux de 2015. Les deux champions de l’année dernière étaient Polygone Riviera (70 000 m²), à côté de Nice, et les Saisons de Meaux (50 000 m²). Cette année le centre Ikea Bayonne, dit « Ametzondo », intégrant le magasin Ikea ouvert en 2015, jaugera 76 000 m². Et son challenger L’Avenue 83, près de Toulon, totalisera 51 000 m². Suivent quatre centres de 30 000 m² environ : Ma Petite Madelaine, à Chambray-lès-Tours (37) ; Boulevard Macdonald, à Paris (XIXe) ; Aren’Park, à Cergy-Pontoise (95) et Nice One, à Nice (06). Ils illustrent la tendance des promoteurs à produire de grands centres, tant qu’à capitaliser pour rallier les chalands. Ces six centres cumulent déjà 55 % des surfaces de centres commerciaux nouveaux. Premier constat : les mètres carrés neufs s’éparpillent moins.

DU MÈTRE CARRÉ NEUF SANS EXTENSION

À côté de ces centres à naître, LSA a aussi fait le compte de ceux qui vont « renaître » via des rénovations. Et là encore, il convient d’atténuer la théorie de la surenchère. En effet, seuls huit centres vont faire l’objet d’extensions. Cumulées, ces surfaces ajoutées frôlent les 82 000 m². Encore faut-il compter la méga-extension de la galerie Espaces Fenouillet, près de Toulouse (32 500 m²) dans cette somme. Hors cet extrême, rapportées aux surfaces totales des centres qu’elles agrandissent, les sept autres extensions ne représentent en moyenne que 19 % du tout. Deuxième constat : l’agrandissement est le moyen le plus sûr d’intégrer des mètres carrés neufs. Enfin, sept centres vont se rénover à surfaces égales. Ce qui ne fera pas moins 300 000 m² de galeries revisitées. Troisième constat : on peut donc générer du mètre carré neuf… sans accroître d’un pouce les surfaces !

Les chiffres

  • 396 421 m² : le total en surfaces commerciales des 15 projets de création majeurs recensés par LSA (au-delà de 13 500 m²)
  • 24 500 m² environ : la taille médiane des centres commerciaux créés ex nihilo
  • 81 950 m² : le total en surfaces commerciales créées des 8 projets d’extensions majeurs recensés par LSA (hors surfaces existantes)
  • 300 593 m² : le total en mètres carrés de rénovations sans extension
Source : LSA, d’après enquête auprès de plus de 20 promoteurs en immobilier commercial

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Ces 30 centres commerciaux qui vont naître ou renaître en 2016
suivant
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2402

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez tous les quinze jours l’actualité des centres commerciaux et foncières, surfaces commerciales, artères commerçantes et centres-villes.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA