Marchés

Ces industriels français qui réussissent aux États-Unis

Ces industriels français qui réussissent aux États-Unis

|

DossierL'ÉVÉNEMENT DE LA SEMAINE Certains, comme Perrier ou L’Oréal, y sont depuis longtemps. D’autres, comme Mom ou Michel et Augustin, beaucoup plus récemment. À quelques jours des élections présidentielles, LSA s’intéresse à dix industriels français qui ont su conquérir l’Amérique.

usa

Le mardi 8 novembre 2016, les Américains voteront. Ils choisiront entre Hillary Clinton et Donald Trump pour diriger la première puissance économique mondiale. L’heureux élu devra gérer quelque 18 698 milliards de dollars de PIB et diriger plus de 325 millions d’habitants ! Un pays toujours aussi passionnant, qui détient le premier distributeur mondial avec Walmart et ses 482 milliards de dollars de chiffre d’affaires, mais aussi le leader mondial de l’e-commerce avec Amazon, les géants de l’internet tels Google ou Facebook, ou des marques iconiques comme Apple ou Coca-Cola. Pour en parler, la rédaction de LSA aurait pu aborder le programme économique des deux candidats. Mais vu de chez nous, le débat de fond semble tellement inexistant, voire surréaliste, que nous avons décidé de prendre le contre-pied. Alors que l’on parle souvent d’une Amérique conquérante, nous avons décidé de mettre en avant dix industriels qui sont allés sur les terres de l’Oncle Sam. Dix marques, deyves puget tailles différentes et dans des univers éloignés, qui ont débarqué aux États-Unis, récemment ou depuis des lustres, mais qui démontrent que la France a aussi de solides atouts à faire valoir. Directement ou avec un partenaire, avec ou sans usine, mais toujours avec beaucoup d’ambition et d’innovations, elles sont parties à la conquête de l’Ouest. Finalement, nous avons décidé de voter… pour les entrepreneurs français.

Ces industriels français qui réussissent aux États-Unis
suivant
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter