CESSION : BIGARD A VENDU VALTERO À MONFORT VIANDES

|
© DR

Grâce à Bigard, Monfort Viandes sort de l'anonymat. Cet abattoir bovin breton vient de racheter au numéro un français de la viande la marque Valtero. Elle appartenait au groupe Socopa, racheté par Bigard en 2009, mais ce dernier s'était engagé à s'en séparer pour satisfaire les autorités de la concurrence. La notoriété de Valtero doit permettre à Monfort « de passer dans la cour des grands », explique à LSA le propriétaire-dirigeant de l'entreprise, Gilles Collet. Ce professionnel de la viande bovine a racheté Monfort en 2003 après avoir vendu son abattoir, Collet, à Tendriade. « De 8 M € de chiffre d'affaires, 40 personnes et 2 000 m² à l'époque, nous passerons à 25 M €, 100 personnes et 7 000 m² fin 2011, explique-t-il. La recette ? Un investissement de 10 M € depuis cinq ans. » Basée près de Quimperlé, la société produit 5 000 t/an, dont 3 500 de viande transformée fraîche et surgelée, destinée à la grande distribution et aux boucheries artisanales, y compris 20% de bio, et au hors-foyer. Elle possède une petite marque de viande en tranches, Mon Petit Boucher. La production et la commercialisation de Valtero, centrées sur les produits plus élaborés, aura complètement basculé chez Monfort dans les quatre mois à venir.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2186

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Nos formations