Cevital rachète FagorBrandt, rebaptisé Brandt France

|

FagorBrandt passe officiellement sous pavillon algérien : le conglomérat Cevital a obtenu le feu vert pour reprendre les usines d’Orléans et de Vendôme, ainsi que le siège et le service après-vente franciliens, sauvegardant ainsi 1 200 emplois sur les 1 800 que comptait le groupe. La nouvelle entité s’appelle désormais Brandt France. Les deux usines vendéennes, que Cevital ne souhaitait pas acquérir, ont également trouvé repreneur : à Variance Technologies le site d’Aizenay, et à S20 Industries celui de La Roche-sur-Yon, ce qui permet de conserver 200 emplois supplémentaires. Pour Cevital, l’acquisition de FagorBrandt vise à créer un acteur majeur de l’électroménager sur l’Europe, l’Afrique du nord et le Moyen-Orient. Son dirigeant, Issad Rebrab, entend investir 100 millions d’euros en France. Cité par la presse algérienne, il prévoit également la création de 7 500 emplois en Algérie et une nouvelle usine à Sétif pour rapatrier certaines productions de FagorBrandt réalisées jusqu’à présent en Chine et en Pologne.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2316

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous