Boissons

Comment se porte le marché des boissons ? Quelles sont les nouveautés ? Eaux, sodas, jus, bières, liqueurs, alcools, vins et spiritueux... Retrouvez les dernières tendances du rayon Boissons.

Champagnes et vins effervescents cherchent un nouvel équilibre

|

L'agence nationale FranceAgriMer vient de rendre public une étude sur les ventes et achats de vins effervescents en grande distribution, cela d’après les chiffres 2014 du panel Infoscan d’IRI Symphony. Celle-ci indique que de nouveaux équilibres entre les différents segments sont en train de s'établir. 

Le marché des champagnes et vins effervescents représente 167,4 millions de cols vendus en grande distribution.
Le marché des champagnes et vins effervescents représente 167,4 millions de cols vendus en grande distribution.

Le marché des vins effervescents y compris les champagnes pèse lourd en grande distribution : 1,37 milliard d’euros, en croissance de 2,3% entre 2013 et 2014, selon la dernière synthèse de FranceAgriMer. Une croissance moins rapide que sur la période 2009/13 où celle-ci s’établissait au global des vins effervescents à + 4%. Ce sont surtout les AOP (vins d'appellation comme les crémants, blanquettes, clairette, etc.) qui plongent en 2014 car elles subissent le contrecoup de productions en déficit. Les vins effervescents étrangers - cavas et proseccos en tête - s'envolent. Ils restent cependant un petit segment, comparé aux champagnes et AOP.

1/ Le champagne mieux orienté, la croissance des AOP se tasse

(Les ventes en valeur de chaque segment en 2014 en millions €, évolution en 2014 vs 2013, croissance entre 2009 et 2013)

  • Champagne : 888,3 M€  (+1,5%)

Croissance 2009/13 : + 0,1 %

  • AOP : 246,8 M€ (+2,7%)

Croissance 2009/13 : + 9,9 %

  • Cuves closes : 170,3 M€ (+0,9%)

Croissance 2009/13 : + 7,5 %

  • Vins effervescents étrangers = 44,2 M€ (+18,5%)

Croissance 2009/13 : + 48,5 %

  • Pétillants & aromatisés = 15,5 M€ (+8,2%)

Croissance 2009/13 : + 13,3 %

2/ Rien n’arrête le petit segment des vins étrangers

(Les ventes en volumes en 2014, évolution vs 2013 et évolution entre 2009 et 2013)

  • Champagne = 45,6 millions de cols (-0,5%)

Evolution 2009/13 : -5,4%

  • AOP = 43,3 millions de cols (-0,1%)

Evolution 2009/13 : +2,8%

  • Cuves closes = 63,8 millions de cols (+0,1%)

Evolution 2009/13 : -2,8%

  • Effervescents étrangers = 9,5 millions de cols (+14,9%)

Evolution 2009/13 : + 31,7 %

  • Pétillants & aromatisés = 5 millions de cols

Evolution 2009/13 : - 1,4 %

3/Valorisation en continu

(Les prix moyens de chaque segment des vins effervescents)

  • Prix moyen tous segments : 8,16 € (+1,5%)
  • Champagne : 19,5 € (+2%)
  • Effervescents d’appellation : 5,7 € (+2,9%)
  • Effervescents étrangers : 4,67 € (+3,2%)
  • Cuves closes : 2,67 € (+0,9%)

Chaque année, le rayon des effervescents se valorise. Cependant, et en toute logique, ce sont les catégories les plus en forme qui bénéficient d’une envolée du prix de vente moyen.

4/ Le champagne occupe près de la moitié des linéaires

(Part de linéaire de chaque segment)

  • Champagne : 44%
  • AOP : 22%
  • Cuves closes : 17%
  • Effervescents étrangers : 6%
  • Pétillants et aromatisés : 5%

La part de linéaire alloué à chaque segment ne semble pas en adéquation avec les ventes. Il se pourrait que, devant le dynamisme des vins effervescents étrangers, les équilibres changent dans un avenir proche.

Source : FranceAgrimer, d’après Symphony IRI 2014

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter