Charal mise sur l'originalité pour développer les surgelés salés

|

Les produits surgelés à base de viande séduisent moins les consommateurs et le taux de pénétration recule. Une conséquence de la baisse d'achat sur les plats cuisinés et d'un repli des MDD. Charal veut relancer la consommation sur cette catégorie en misant sur l'originalité.

Charal veut relancer les ventes des produits élaborés surgelés à base de viande
Charal veut relancer les ventes des produits élaborés surgelés à base de viande

Charal est partie d'un concept simple. « Ajouter à un produit brut un peu de plaisir et d'originalité », confie Stéphanie Berard-Gest, directrice marketing de Charal. Ainsi, la marque de produits surgelés a développé pour la rentrée de septembre 2015 de nouvelles références qui collent aux attentes des consommateurs, tout en ayant vocation de réveiller le marché des surgelés salés à base de viande. Sur les hachés surgelés, la marque arrive avec une offre de steak, composée de pépites d'emmental fondu, pour une cible adulte et adolescente. « Cette référence vient en complément des hachés traditionnels, c'est de l'incrémental », ajoute-t-elle. Un test novateur qui, si il fonctionne, pourrait ouvrir la voie à de nouvelles recettes à base de fromage.

Relancer les ventes des produits élaborés

Par ailleurs, à l'heure actuelle, les consommateurs sont de plus en plus friands de burger. Pourtant, ce segment recule au rayon des surgelés (-0,7 % en volume, cumul courant P7 2015). « 70 à 80 % du marché du burger surgelé se résume à du cheese, il faut donc innover avec de nouvelles recettes », détaille Stéphanie Berard-Gest. Charal propose alors une nouvelle référence montagnarde. Des initiatives qui, selon la marque, devraient aider à relancer les ventes des produits surgelés élaborés.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations